Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Paris sacré, Evian-TG relégué en Ligue 2

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-05-16T21:46:00.000Z, mis à jour 2015-05-17T11:56:42.000Z

Vainqueur à Montpellier (2-1), Paris a été officiellement sacré champion de France de Ligue 1 pour la troisième fois d'affilée. Evian-Thonon a rejoint Metz et Lens pour descendre en Ligue 2. La course au podium se réglera entre Monaco, l'OM et l'ASSE samedi prochain lors de l'ultime journée.

Irrésistible, il aura fallu moins de 30 minutes au PSG pour s'assurer son troisième titre de champion de France. Caen obtient son maintien avec ce nul et jouera une deuxième saison de suite en Ligue 1. Bastia a bien réagi suite à l'ouverture du score de Privat mais n'a pu remporter cette dernière rencontre de la saison à domicile.


Montpellier - PSG : 1-2

Grâce à une première période maîtrisée, et malgré un second acte plus brouillon, le PSG s'impose face à des Montpelliérains courageux mais vite dépassés (Matuidi, 17e, Lavezzi, 25e). Le PSG décroche le cinquième titre de champion de France de son histoire, le troisième de rang.


Evian-TG - Saint-Etienne : 1-2

Dominateurs pendant 90 minutes, les Savoyards n'ont pas réussi à se montrer efficaces face à Saint-Étienne. Les Verts s'imposent 2-1 grâce à deux buts de Gradel et condamnent l'ETG à la Ligue 2. Grâce à ce succès l'ASSE reste en course pour la troisième place qualificative pour le tourpréliminaire de la Ligue des champions.


Monaco - Metz : 2-0

Monaco boucle sa saison à domicile avec un succès solide contre Metz et reste troisième à une journée de la fin. Buteur et passeur, Bernardo Silva a brillé dans un match compliqué. Germain, entré en fin de match, a inscrit le second but des Monégasques. Metz n'a pas démérité mais l'écart avec la L1 était décidément trop grand.


Lille - Marseille : 0-4

Dans la lignée de sa fin de match face à Monaco, Marseille s'impose largement à Lille après avoir dominé durant toute la rencontre. Gignac (2e), Fanni (26e), Alessandrini (70e), Ayew (76e) sont les buteurs olympiens du soir. Face à un adversaire vite résigné, les Olympiens ont su se montrer réalistes. Ils restent à la quatrième place car Monaco a également gagné.


Lyon - Bordeaux : 1-1

Parties sur les chapeaux de roues, les deux formations ont levé le pied en seconde période pour finir dos à dos. Les Lyonnais abandonnent le titre au PSG mais assurent la deuxième place synonyme de Ligue des Champions. Les Girondins, eux, restent sixième et en position idéale pour décrocher la Ligue Europa.


Nantes - Lorient : 1-1

Lorient valide son maintien en ramenant un nul de Nantes. Les deux buts ont été inscrits dans les cinq premières minutes (Djilabodji csc, 4e pour Lorient, Audel, 6e, pour Nantes). Malgré leur longue domination, les Nantais n'ont pas su tromper la vigilance d'un Benjamin Lecomte impeccable.


Nice - Lens : 1-0

Sous tension depuis le débordement des supporters jeudi à l'entraînement, l'OGC s'est offert une petite respiration en prenant le meilleur sur Lens. Propres et efficaces, les Azuréens renouent avec le succès et assurent définitivement leur maintien en Ligue 1 (2-1). Lens s'est bien défendu mais a du s'incliner face au réalisme des locaux sur la fin de match.


Guingamp - Toulouse : 2-1

Malgré de bonnes intentions et à 11 contre 10, Toulouse perd à Guingamp mais son maintien en Ligue 1 est assuré.Comme souvent cette saison, c'est la doublette Mandanne-Beauvue qui a fait a différence sur deux attaques d'école. Ben Yedder a réduit la marque pour le Téfécé.


Bastia - Caen : 1-1

Caen obtient son maintien avec ce nul et jouera une deuxième saison de suite en Ligue 1. Si Bastia a bien réagi suite à l'ouverture du score de Privat, il n'a pu remporter cette dernière de la saison à domicile. Ce fut aussi certainement la dernière rencontre tout court de Djibril Cissé en L1. L'attaquant bastiais est entré en toute fin de match sur la pelouse de Furiani.


Reims - Rennes : 1-0

Au terme d'une rencontre assez terne, Reims s'impose face à Rennes grâce à une réalisation sur penalty de Charbonnier à la 59e minute et assure son maintien. Le club champenois en profite même pour grimper à la 14e place avant la dernière journée.