Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Paris tourne (encore) au ralenti

Voir le site Téléfoot

Reuters
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-05-05T06:42:35.489Z, mis à jour 2018-05-05T08:03:52.630Z

Cinq jours après avoir concédé le nul au Parc face à Guingamp, le PSG a de nouveau été accroché, cette fois-ci à Amiens (2-2), vendredi soir en ouverture de la 36e journée de Ligue 1.

Il faut une première à tout. C’est la première fois cette saison que le PSG enchaîne deux matches de suite sans victoire en Ligue 1. Première fois également que Paris laisse échapper la victoire après avoir ouvert le score… Dimanche dernier, les Parisiens avaient frôlé la correctionnelle face à Guingamp au Parc des Princes (2-2). Vendredi, en ouverture de la 36e journée, les partenaires de Presnel Kimpembe ont mené au score à deux reprises face à une équipe d’Amiens libérée car maintenue en L1. Avant, à chaque fois, de voir les Picards recoller au score (2-2) grâce à Moussa Konaté. Conséquence : Paris n’atteindra pas la barre des 100 points en Championnat.


Rabiot et Mbappé sur le banc

A quatre jours de sa finale de Coupe de France face aux Herbiers, le PSG d’Emery n’est pas au mieux. Le coach espagnol avait décidé d’opérer quelques changements dans son onze de départ et de laisser au repos Alves, Rabiot et Mbappé, remplacés respectivement par Meunier, Nkunku et Pastore. Par ailleurs, Kurzawa avait été préféré à Berchiche à gauche de la défense. Comme face à l’En Avant, le PSG, pourtant embarqué dans une course aux records, a semblé moins impliqué face à des Amiénois combatifs qui auraient pu ouvrir la marque d’entrée (1ère minute, tir de Cornette). Et une fois de plus, c’est Edinson Cavani qui a montré la voie sur le premier tir cadré des visiteurs du soir. El Matador, auteur d’un doublé face à Guingamp, a trompé la vigilance de Gurtner, sur un service millimétré de Pastore (0-1, 26e). Service minimum à la pause.

Konaté, première !

A la reprise, Amiens a rapidement égalisé par Konaté, idéalement servi par Monconduit (1-1, 47e). L’international sénégalais n’allait pas en rester là et a donc attendu la réception du champion de France parisien pour inscrire son premier doublé en Ligue 1. Si Christopher Nkunku avait d’abord redonné un avantage aux hommes de la capitale, d’une jolie frappe enroulée dans le petit filet (1-2, 64e), l’attaquant amiénois marquait son 12e but de la saison à dix minutes de la fin, en profitant de la passivité de la défense parisienne - et notamment de Kimpembe - pour battre une seconde fois Areola (2-2, 80e). Quatre tirs cadrés, deux buts, la statistique de l’ex-joueur du FC Sion a fière allure. Paris doit donc se contenter d’un partage des points à la Licorne, malgré un nombre important d’occasions signées Di Maria (6e, 22e, 53e, 73e), Lo Celso (52e), Pastore (31e, 77e) ou Mbappé (93e), tandis que Cavani a vu sa reprise être sauvée sur la ligne par Dibassy (83e).



Amiens - PSG 2-2 (mi-temps 0-1)
36e journée de Ligue 1
Stade de la Licorne, 11 676 spectateurs

Buts pour Amiens : M. Konaté (47e, 80e)
Buts pour Paris : E. Cavani (26e), C. Nkunku (64e)