Ligue 1 : Nice se heurte à la solide défense nantaise (1-1)

Voir le site Téléfoot

Alassane Pléa et Mario Balotelli
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-02-18T16:05:28.967Z, mis à jour 2018-02-18T16:06:28.637Z

L’Allianz Riviera était le théâtre d’une belle rencontre entre l’OGC Nice et le FC Nantes. Après une première période très rythmée, les deux formations n'ont pas su se départager en seconde mi-temps.

Ce match de dimanche après-midi pouvait permettre à l’une ou l’autre formation de relever la tête après quelques contre-performances en championnat. Malgré les bonnes intentions des deux équipes, Niçois et Nantais se sont séparés sur un match nul somme toute logique.


Les Niçois manquent le but du break

Il ne fallait pas arriver tard au stade en ce dimanche après-midi. Après avoir été mis KO dans les premiers moments du match sur une tentative de Thomasson, Dante a été le premier buteur de la rencontre dès la 6ème minute de jeu. Suite à un corner, le défenseur a débloqué son compteur but. Le plus dur semblait être fait pour les Aiglons tout près de doubler la mise 10 minutes plus tard.

Suite à un débordement de Saint-Maximin, Plea héritait du ballon à 25 mètres et décochait une frappe qui venait heurter le montant gauche nantais. Cette occasion a eu pour mérite de réveiller les Canaris qui ont obtenu un pénalty suite à une faute de Burner sur Girotto. A la 27ème minute, Sala inscrivait son 11ème but de la saison en trompant Benitez.




Un nul qui n’arrange personne

En seconde période malgré de bonnes intentions, ni les Nantais ni les Niçois n’ont pu prendre l’avantage et obtenir les trois points de la victoire. Il y a eu moins d’occasions franches même si Allan Saint-Maximin et Alessane Plea ont multiplié les efforts sur le front de l’attaque niçoise. Mais en face l’une des meilleures défenses de l’hexagone a fait preuve de solidité et d’intelligence.

Compacte, l'arrière garde nantaise ne s'est laissé que très peu souvent surprendre à l’image de Tatarusanu, impérial dans les airs et répondant présent sur la douzaine de corners obtenus par les Aiglons. Le gardien roumain a sorti la parade qu’il fallait lors de l’ultime minute du temps réglementaire sur une tête de Lees-Melou (89ème). Mais le score de parité entre les deux équipes n’évoluera pas, les deux formations se quittant sur le score de 1-1. Au classement 4 points séparent toujours Nantes et Nice, les Canaris reprenant leur 5ème place avec 39 unités juste devant Montpellier alors que les hommes de Lucien Favre restent 9ème avec 35 points.