Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Pourquoi établir un classement sans les erreurs d'arbitrage n'a pas de sens

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-04-15T12:50:00.000Z, mis à jour 2015-04-15T13:00:25.000Z

Toutes les semaines, le site internet Classement Video Ligue 1 établit le classement du championnat français sans les fautes d'arbitrage. Un tel classement n'a pourtant aucun sens. La rédaction de Telefoot.fr vous explique pourquoi.

C'est devenu quasiment systématique, chaque semaine les dirigeants de l'OM et les joueurs se plaignent de décisions arbitrales en leur défaveur. Tous, sauf l'entraîneur, Marcelo Bielsa, s'estiment lésés par les hommes en noir. Les arbitres faussent-ils le championnat ? Pour en avoir le cœur net, le site Classement Video Ligue 1 établit chaque semaine un classement virtuel corrigé sans les erreurs d'arbitrage. Quelque chose pourtant impossible à faire.

Sans les erreurs d'arbitrage, l'OM perdrait une place
Aussi surprenant que cela puisse paraître, selon Classement Video Ligue 1, sans les erreurs d'arbitrage, l'OM ne serait pas mieux placé que sa quatrième place actuelle, comme le souligne Eurosport. Pis encore, les Marseillais perdraient une place, au profit de Saint-Etienne. Même situation pour l'OL, qui passerait de la deuxième à la troisième place du championnat, au profit de l'AS Monaco. Dans le bas du classement, la lanterne rouge ne serait plus Lens, mais Metz.

Classement de ligue 1 sans erreur d'arbitrage pic.twitter.com/GS22LkjAEN

— !!! (@ThoRbn1) 13 Avril 2015

Un classement revisité qui n'a pas de sens
Etablir un tel classement n'a pourtant pas de sens. Prenons l'exemple de l'Olympique de Marseille, équipe qui, semble-t-il, a le plus souffert dernièrement de décisions arbitrales en sa défaveur. Selon Classement Video Ligue 1, l'équipe entraînée par Marcelo Bielsa perdrait quatre points. Lors de la 23ème journée de Ligue 1, Marseille s'est imposé 1-0 face à Evian. Si nous suivons le classement revisité, l'OM aurait dû perdre ce match 2-1. Deux penaltys auraient en effet dû être accordés à l'ETG. Comment être sûr qu'Evian les aurait marqués ? Admettons que l'arbitre siffle le premier penalty. Evian revient à 1-1. Comment peut-on affirmer que l'ETG aurait obtenu ce fameux deuxième penalty ? Si l'arbitre accorde le premier, le cours du jeu est modifié, et Marseille n'aurait forcément pas réagi de la même manière.

Dans les commentaires du site, un internaute, « Echo » résume parfaitement cette situation : « Je propose un autre scénario plausible, celui-là : Evian mène 1-0 suite à ce pénalty de la 1ère minute. Marseille, meilleure attaque de Ligue 1, face à une des plus mauvaises défenses, l'emporte 2-1. Ou encore 3-2 si vous préférez. Et donc Marseille prend les 3 points au lieu de zéro. » En résumé, il est impossible d'établir un tel classement, car chaque action change le cours du jeu. Une équipe ne réagit pas de la même manière si elle encaisse un but ou si elle en marque un.

Le site Classement Video Ligue 1 le reconnait d'ailleurs : « Si les fautes relevées ont fait l'unanimité des médias spécialisés, le classement virtuel obtenu ne peut être considéré comme exact : qui peut dire si tel pénalty non sifflé aurait été transformé, si tel but refusé pour un hors-jeu imaginaire n'aurait pas changé la physionomie du match... »