Ligue 1 : le PSG face au match d'avant

Voir le site Téléfoot

RTS1LDU0
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-02-10T10:51:48.632Z, mis à jour 2018-02-10T10:51:49.205Z

Avant le déplacement périlleux à Santiago Bernabeu pour y affronter le Real Madrid, le PSG doit se rendre à Toulouse et éviter les pépins physiques.

A quatre jours du choc face au Real Madrid en Ligue des Champions, le PSG doit d'abord se déplacer sur la pelouse de Toulouse. Son matelas d'avance en tête du classement lui permet d'aborder le match sans inquiétude, malgré les quelques doutes qui subsistent avant le face-à-face à Bernabeu.

Trois absents notables

Ils s'appellent Thiago Motta, Edinson Cavani ou encore Layvin Kurzawa. Leur point commun ? Ils ne figurent pas dans le groupe retenu par Unai Emery pour affronter Toulouse. Alors que l'attaquant uruguayen souffre de douleurs à la hanche droite et que le défenseur français est touché à la cuisse droite, le milieu de terrain italien reste une énigme. Il serait apte à jouer mais son entraîneur a préféré ne pas le convoquer. De quoi questionner son éventuelle présence dans le onze qui débutera face au Real, Motta n'ayant disputé qu'une vingtaine de minutes en 2018. A son poste si important de sentinelle, Lassana Diarra peut postuler, tout comme Lo Celso et Rabiot.

Gestion du match d'avant

Pour les Parisiens, cette rencontre face à Toulouse comporte plusieurs pièges à éviter, à commencer par celui des blessures qui pourraient très mal tomber. Pour Unai Emery, c'est un sacré jeu d'équilibriste à opérer : il doit faire tourner, certes, mais pas trop non plus pour éviter de briser l'élan collectif. De fait, la composition qu'il choisira cet après-midi donnera de bonnes indications sur celle qui tentera de renverser le Real Madrid mercredi prochain. A dire vrai, on n'émet des doutes qu'à deux postes : l'arrière gauche et, donc, la sentinelle.

"Un plan anti-Neymar"

Pour le TéFéCé, qui reste sur deux victoires de rang en Ligue 1 et doit lutter pour sauver sa peau, l'idée sera visiblement de cibler Neymar. C'est ce qu'a révélé Mickaël Debève en conférence de presse. Pour le remplaçant de Pascal Dupraz, jouer contre le PSG juste avant le huitième de finale de Ligue des Champions n'a rien d'un avantage. "Il y a toujours un plan anti-Neymar, quand il y a un grand joueur dans une grande équipe et un tel joueur, il faut toujours être vigilant" a-t-il confié. La saison dernière, Toulouse s'était offert le scalp du PSG à domicile. Mais ce n'était pas le même PSG, ni la même dynamique.