Ligue 1 - PSG/OM : Germain tacle Neymar et lance le Classico

Voir le site Téléfoot

Valère Germain   Olympique de Marseille KV Ostende   Ligue Europa
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2018-02-23T15:17:01.257Z, mis à jour 2018-02-23T15:45:04.953Z

Lors d’un entretien exclusif accordé à BFM Sport et SFR Sport 1, ce vendredi matin, Valère Germain a évoqué sans détour le cas de la star parisienne, Neymar.

Le 95eme Classico de l’histoire est bel et bien lancé ! Lors de la dernière confrontation en octobre dernier entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint Germain, les hostilités médiatiques n’étaient pas vraiment au rendez-vous. Mais, cette fois-ci Valère Germain a bien dégainé et ce n’est pas passé inaperçu.

« Au moindre truc, il tombe »

En difficulté en début de saison avec le club phocéen, l’avant-centre français s’est depuis repris et a inscrit quinze buts et délivrés cinq passes décisives en trente-neuf matches toutes compétitions confondues. De plus en plus tranchant sur les terrains, il l’est aussi semble-t-il avec les mots. Le joueur de 27 ans qui devrait être, sauf énorme surprise, titulaire au coup d’envoi au Parc des Princes n’a pas caché son agacement, dans un entretien à BFM Sport, quand il voit jouer Neymar : « Je trouve que de temps en temps il en rajoute un peu et moi derrière ma télé ça m’énerve. Je trouve qu’au moindre truc il tombe. Il veut toujours en faire un peu trop c’est ce qui m’énerve. » 

Et le natif de Marseille était en forme puisqu'il ne s'est pas arrêté à là : « On a l’impression qu’il n’est pas forcément content d’être là du coup il en rajoute, c’est limite pour chambrer. Je n’aime pas trop cet esprit-là. De temps en temps, il râle parce que certains lui mettent des coups. Mais, c’est comme dans la vie de tous les jours, si quelqu’un vous chambre sans cesse, à un moment donné bah… Tac. Je pense que s’il avait joué dans les années 90, cela aurait été compliqué pour lui. » Les retrouvailles entre les deux joueurs s’annoncent d'ores et déjà pimentées.



Neymar l'impressionne 

Toutefois, l’ancien attaquant de l’AS Monaco ne s’est pas montré uniquement critique à propos du cas de l’international brésilien, arrivé cet été au sein de la formation parisienne contre la somme record de 222 millions d'euros : « Après, il est impressionnant c’est quand même un très grand joueur, il a des gestes de classe. »