Ligue 1 : Le PSG poursuit sa belle série

Voir le site Téléfoot

RTS1DCL5
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-08-26T07:27:04.148Z, mis à jour 2017-08-26T07:29:18.974Z

Le PSG s’est imposé vendredi soir au Parc contre Saint-Etienne (3-0). Si le score est large, les Verts n’ont pas démérité, surtout en première période avant de céder lors des 45 dernières minutes.

C’est une nouvelle victoire pour Paris qui obtient donc son quatrième succès en autant de rencontres. Pour Saint-Etienne, il s’agit de la première défaite en championnat cette saison alors qu’ils occupaient tout comme le PSG la tête du classement. Stéphane Ruffier a aussi encaissé ses premiers buts de la saison dont un doublé de l'inévitable Cavani. Les Verts ont cependant affiché un beau visage face aux Parisiens. Mais même bousculés, les coéquipiers de Thiago Motta ont su s’imposer.


1 seul tir pour Paris en première période !

Les 45 premières minutes ont vu Neymar et ses coéquipiers avoir la possession du ballon comme l’on pouvait s’y attendre, mais au nombre d’occasions, ce sont les Verts qui ont eu l’avantage. Lors de la première mi-temps, le PSG a frôlé les 60% de possession, mais il n’y a eu qu’une seule et unique frappe parisienne avant la pause ! C’était le pénalty converti par Cavani (1-0, 20ème).

Les Stéphanois ont tenté leur chance à 8 reprises pour une tentative cadrée, et sans un Areola décisif face à Jonathan Bamba (25ème) le score à la pause aurait pu être différent. Les Verts ont en effet eu un état d’esprit impressionnant qui a gêné les hommes d’Unai Emery comme le confiait Oscar Garcia en fin de rencontre : « Je suis fier de la manière dont nous avons joué et d'avoir joué avec quatre joueurs formés au club. J'ai demandé aux joueurs d'être courageux, on l'a été. Le score est très lourd pour nous. » 


En plus du gardien parisien, Saint-Etienne est tombé sur un Presnel Kimpembe en grande forme. A seulement 22 ans, l'international tricolore a une nouvelle fois prouvé qu'il avait sa place au sein de l'effectif parisien. Sa propreté dans les relances et surtout ses interventions impeccables face aux offensives adverses ont nettement contribué à ce que les cages parisiennes demeurent inviolées au cours de cette rencontre.




Neymar à l’origine des 3 buts, et Cavani double buteur

Pour trouver de vraies satisfactions parisiennes sur le plan offensif, il fallait voir la seconde période. Plus conquérants, le club de la capitale a laissé moins d’espaces en contre à leurs adversaires. Si Neymar n’a pas marqué, il a encore une fois montré sa technique, même si les Stéphanois lui ont opposé une opposition rugueuse qui l’a empêché de briller comme face à Toulouse. Néanmoins, le Brésilien est à l’origine des 3 buts de la victoire de son équipe : c’est lui qui lance Cavani en première période avant que l’Uruguayen ne soit bousculé dans la surface, et après la pause, il tire le coup-franc qui est repris par Thiago Motta (2-0, 51ème).

Et pour la troisième réalisation du PSG c’est aussi lui qui décale Meunier, passeur décisif pour Cavani (3-0, 89ème). Pour la première fois depuis qu'il a rejoint le pSG, Neymar n’a pas marqué, mais il a su être très utile pour le collectif. C’est d’ailleurs ce que retenait Unaï Emery au terme du match : « En première période, on a perdu beaucoup de ballons. Nous avons obtenu les trois points grâce à une meilleure deuxième période. Ce match nous donne beaucoup d'informations pour nous améliorer et pour l'adaptation de Neymar dans le Championnat. »


RTS1CKB7


L’autre homme fort du match a bien sûr été Edinson Cavani. En 4 journées, il a déjà inscrit 5 buts. Parti sur les bases de sa très belle saison 2016/2017, l’avant-centre a encore été efficace contre l’une de ses victimes préférées (7 buts en 9 rencontres contre les Verts). Mais surtout il s’agit de son 40ème but lors de ses 39 derniers matchs avec le PSG. Même s’il n’a pas trop briller, le PSG peut donc compter sur ses hommes forts. Ce qui le rend dangereux et dur à battre comme l’a vu Saint-Etienne en ouverture de cette quatrième journée de Ligue 1.