Ligue 1 : Le PSG poursuit son sans-faute grâce à Cavani

Voir le site Téléfoot

RTX4B2ZC
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-11-24T18:29:08.700Z, mis à jour 2018-11-24T18:30:56.055Z

Le Paris Saint-Germain continue de tout écraser sur son passage. Victorieux contre le TFC, les Parisiens qui ont enregistré le retour de Dani Alves, s’envolent encore un peu plus en tête du classement.

Mais qui peut donc arrêter le PSG ? Même sans Neymar et Kylian Mbappé, le club de la capitale est parvenu à prendre les 3 points, pour la 14ème fois de suite depuis le début de la saison. Avec 42 points sur 42 possibles, Paris est seul au monde.


Des chiffres affolants

Le début de saison du PSG est plus qu’exceptionnel. En 14 journées, les champions de France ont encaissé 7 buts, et ont marqué 46 buts ! Sans Kylian Mbappé (11 buts) et Neymar (10 buts) ses deux meilleurs buteurs, le club de la capitale s’en est remis à Edinson Cavani, auteur de son 9ème but dès le début de la rencontre (1-0, 9ème) grâce à un enchaînement technique de toute beauté.

Avec ce nouveau succès, Paris réalise la meilleure série de son histoire. Ce 14ème succès consécutif leur permet de remettre son dauphin Lyon à 15 points, en attendant les rencontres du Losc et Montpellier. Lors de la prochaine journée, les Parisiens se déplaceront sur la pelouse des Girondins de Bordeaux.



Déjà la tête à Liverpool ?

Au delà de cette série d’invincibilité qui se poursuit, Paris a eu la bonne nouvelle de retrouver Dani Alves, de retour de blessure, et qui a disputé les 20 dernières minutes. Le Brésilien vient renforcer une formation parisienne que rien n’arrête en Ligue 1, comme en témoignent ses 14 victoires consécutives, mais qui joue son avenir européen la semaine prochaine contre Liverpool.


La question est de savoir si la « MSN » pourra être reconstituée pour la réception de Liverpool, Neymar et Kylian Mbappé étant revenus blessés des matches internationaux. Layvin Kurzawa était lui aussi sur le banc de touche parisien, preuve que l’heure est au retour de blessure. Clairement, en seconde période, Toulouse a gêné le PSG qui avait peut-être la tête à sa rencontre de Ligue des Champions. Les hommes de Thomas Tuchel auront en effet besoin de toutes leurs forces pour être aussi brillant sur la scène européenne qu’en Ligue 1.