Ligue 1 : le PSG réalise un festival face à Bastia (5-0)

Voir le site Téléfoot

RTX30IPE
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-05-06T17:43:29.891Z, mis à jour 2017-05-06T17:47:47.070Z

Un petit espoir de conserver son titre existe encore pour Paris. Victorieux à domicile face à Bastia, le PSG a su afficher un bien meilleur visage que contre Nice malgré un but polémique de Verratti.

La réception de Bastia, dernier de Ligue 1 tombait idéalement pour des Parisiens tombés à Nice lors de la précédente journée. Sans Di Maria et Motta suspendus, le PSG a maitrisé son match et largement dominé des Corses impuissants devant les Champions de France en titre.

 

Le but polémique de Verratti 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Une nette victoire, une possession de balle écrasante (72% en faveur de Paris) et des occasions nombreuses sur les buts de Leca. Mais il a fallu attendre la demie-heure de jeu pour voir les joueurs d’Emery enfin ouvrir le score par Lucas. Le Brésilien avait déjà frappé sur la barre une dizaine de minutes auparavant, mais cette fois bien servi par Matuidi, il trouve le chemin des filets pour la 10ème fois cette saison en Ligue 1. (1-0, 32ème).

Le PSG réalise le break quelques instants plus tard sur une action très polémique. Matuidi est au sol dans la surface corse après un tacle régulier d’El Kaoutari. Alors que Draxler vient prendre des nouvelles de son état de santé, le jeu se poursuit et Verratti frappe au but, et marque… alors que l’Allemand, en position de hors-jeu avait une influence sur le jeu dans la mesure où il gênait Leca. L’arbitre a pourtant validé le but (2-0, 35ème) et a dans la foulée attribué un carton jaune au gardien corse, énervé par les conditions du but de l’Italien. Si Paris a été largement dominateur, les coéquipiers de Thiago Silva n’avaient pas besoin de cela pour ce match.



Cavani, 7ème doublé de la saison

La deuxième mi-temps aura été du même tempo. Paris a dominé, mais aura tardé à tromper Leca, qui a longtemps empêché un score plus fleuve pour le PSG. Si à la 70ème puis à la 72ème deux buts de Cavani ont été refusé (hors-jeu, puis main de Matuidi), la défense bastiaise n’a rien pu faire sur une très belle combinaison des joueurs de la capitale. Draxler dans tous les bons coups délivrait une superbe talonnade pour Guedes tout juste rentré en jeu qui préférait servir Cavani seul devant les buts plutôt que de tenter sa chance. L’Uruguayen marquait enfin son but (3-0, 76ème ) et allait être l’homme de cette fin de match.

Sur un pénalty qu’il avait lui-même provoqué il ne parvient pas à marquer, Leca sortant le ballon, mais juste deux minutes plus tard, il était à l’origine du 4ème but de son équipe en servant Lo Celso qui marque d’un piqué du gauche (82ème) avant d’inscrire le dernier but de la partie (5-0, 89ème). Il s’agit pour l’avant-centre parisien de son 33ème but en Ligue 1, son 45ème en 44 matches toutes compétitions confondues et son 7ème doublé en championnat.

Paris recolle à Monaco mais avec deux matches en plus. Les chances de conserver leur titre sont minces mais face à Bastia, le PSG a fait l’essentiel. Les Corses quant à eux se rapprochent encore de la Ligue 2 à deux journées mais conservent un espoir et le choc face à Lorient lors de la prochaine journée va valoir très cher.



Edinson Cavani, une machine à marquer !