Dans l'actualité récente

Ligue 1 : le PSG règne, Lille restera troisième, Monaco se relance, l'OM et les Verts chutent

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-09T22:15:00.000Z, mis à jour 2014-03-09T22:22:03.000Z

Tout va bien pour le PSG, toujours écrasant, et Monaco, qui a retrouvé la route du succès. En revanche, l'OM a perdu à domicile une occasion de se rapprocher du podium. Ajaccio, Valenciennes et Sochaux restent menacés. Vainqueurs face à Montpellier, les Lillois resteront troisièmes, surtout après la défaite des Verts. Lyon l'a emporté sur le fil face à Bordeaux.

Pendant que le PSG continue d’asseoir sa domination sur la Ligue 1 après une victoire facile sur la pelouse de Bastia, Monaco se relance face à Sochaux et l’OM voit le podium s’éloigner toujours plus suite à une défaite à domicile, tout comme Saint-Etienne, défait à Lorient. Menés au score, Toulouse et Valenciennes ont su inverser la tendance.
Vendredi, les Marseillais avaient l’occasion de revenir provisoirement à trois longueurs du podium. Dimanche, ils en compteront peut-être neuf de retard. Car l’OM a chuté pour la première fois à domicile sous l’ère Anigo. Face aux Aiglons, les Phocéens n’avaient pas Gignac, suspendu, pour forcer le destin. A la place, Eysseric s’est chargé de tirer le coup franc qu’il avait lui-même provoqué. 0-1 score final pour l’OM. La course à la troisième place s’annonce compliquée.
Nouvelle ballade pour le PSG, plus que jamais en route pour son deuxième titre de Champion d’affilée. A Furiani, les hommes de Laurent Blanc ont profité d’une première mi-temps apathique des Bastiais pour mener 2-0 à la pause. Moins dominateurs ensuite, les Parisiens ont enfoncé le clou pour continuer de s’envoler au classement. Ibrahimovic a signé son 23ème but de la saison en Ligue 1 et a offert deux caviars à Lavezzi, dont une formidable talonnade/aile de pigeon acrobatique comme lui seul en a le secret. Le club de la capitale écrase littéralement le Championnat.
Guingamp-Evian TG : 0-1
Pour Evian TG, chaque rencontre est une finale donc chaque victoire l’écarte un peu plus de la zone de relégation. C’est d’autant plus vrai quand c’est face à un adversaire direct, dont Guingamp fait partie. En s’imposant 1 à 0 là-bas, les Hauts-Savoyards ont pris une bonne option lors de la 28ème journée. Le match fut terne, Evian a fait montre d’un réalisme impressionnant (Cambon, 49ème), Guingamp a poussé. Mais le score en est resté là.
Monaco-Sochaux : 2-1
Après leur défaite à Saint-Etienne, l’AS Monaco avait à coeur de se relancer. Et quoi de mieux qu’une équipe située en bas de classement pour se relancer ? En somme, Sochaux représentait la victime idéale. Logiquement, cela n’a pas manqué. Titularisé pour la première fois en Ligue 1, Berbatov a montré la manière de procéder aux siens en marquant dès la sixième minute. Après la mi-temps, Rodriguez a enfoncé le clou sur pénalty. Néanmoins, les Lionceaux n’ont pas démérité et ont fait douté les dauphins du PSG en réduisant le score à la 83ème par Butin.
Nantes-Ajaccio : 2-2
A 1-1 après six minutes de jeu, on s’attendait à un spectacle plein entre Nantes et Ajaccio, le premier étant toujours menacé d’une relégation, le deuxième étant déjà condamné. En effet, Gakpé (8ème) a répondu à l’ouverture du score de Sbaa (5ème). Après, les débats sont retombés en intensité jusqu’au but de Djordjevic (76ème). Les Nantais croyaient alors aux trois points, mais c’était sans compter sur l’égalisation de Diarra (90e+2).
Toulouse-Reims : 3-2
Menés deux buts à 0 à la mi-temps suite à un pénalty de Krychowiak (22ème) et un autre de De Preville (35ème), les Toulousains ont trouvé les ressources suffisantes pour aller chercher la victoire. Elle fut logiquement difficile à obtenir et il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir Aurier (75ème), Ben Basat (79ème) puis Ben Yedder (88ème) renverser la vapeur. Au classement, Toulouse revient à trois points de Reims, septième.
Valenciennes-Rennes : 2-1
Les Valenciennois ne sont plus vraiment maîtres de leur destin et se doivent d’engranger le maximum de points pour maintenir leurs chances de rester en Ligue 1 la saison prochaine. Rennes, de son côté, alterne le bon et le moins bon. Malgré deux équipes joueuses, cela faisait 0-0 à la pause. Toivonen a ouvert le score à la 48ème mais ce ne sont pas les Bretons qui ont gagné samedi soir. Malgré une possession inférieure, les Nordistes sont allés chercher un succès précieux grâce à Dossevi (54ème) et Waris (76ème). Ils restent 18ème au classement, à cinq longueurs d’Evian TG.
Lille-Montpellier : 2-0
Le LOSC, qui a son destin entre les crampons concernant la qualification pour la Ligue des Champions, a bonifié son succès de la semaine dernière en en signant un nouveau face à Montpellier. Au stade Pierre Mauroy, les Dogues ont retrouvé un peu d’élan offensif en marquant deux buts, un premier par Basa (18ème), un second par Roux (57ème). Convaincants dans le jeu, ils sont troisièmes et relèguent provisoirement les Verts à quatre longueurs.
Entre la belle victoire acquise sur Monaco et le choc face au PSG, il y avait un déplacement toujours périlleux au Moustoir. Il s’est terminé par une défaite ne souffrant d’aucune contestation pour les Verts tant les Merluts ont été supérieurs dans la quasi totalité du jeu. Les Verts ont cru au nul jusqu’au bout en s’appuyant sur un excellent Ruffier et une défense appliquée mais ont concédé un pénalty transformé par Aliadière en fin de rencontre. Pire qu’un coup d’arrêt puisque le LOSC est à quatre points.
Débutant avec une défense à 5, Lyon a été mené au score jusqu’à la 90ème minute avant d’aller chercher une victoire à l’envie et au courage. Bedimo (90e+1) puis le jeune Tolisso (90e+5) ont offert les trois points aux siens. Bordeaux, de son côté, a bien joué pendant 30 minutes avant de reculer suite au changement tactique de Rémi Garde.