Ligue 1 : le PSG s'envole, l'OM cale encore, Lille sur le fil et les Verts gagnent le derby

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-30T21:25:00.000Z, mis à jour 2014-03-30T21:26:51.000Z

Le PSG a préparé son match face à Chelsea en Ligue des Champions avec une victoire sur la pelouse de l'OGC Nice. Le club de la capitale en a profité pour conforter son avance sur Monaco, défait à Evian. L'OM a encore calé. Rennes a signé son troisième succès de la semaine. Lille et Saint-Etienne ont gagné.

Beaucoup de matches nuls à signaler pour cette 31ème journée, mais aussi des défaites, à commencer par celle de Monaco sur la pelouse d’Evian TG. Cela profite bien évidemment au PSG, vainqueur vendredi sur la pelouse de Nice. L’OM, en revanche, a encore calé en partageant les points avec Sochaux. Lille a arraché une précieuse victoire pour conforter sa troisième place, toujours chassée par les Verts après leur victoire lors du derby.

Le PSG avait encore un peu la tête à la Ligue 1 avant le choc face à Chelsea pour le compte de la Ligue des Champions. Grâce à un but contre son camp de Kolodziejczak (55ème), les Parisiens ont signé une septième victoire consécutive en Championnat. Certes, elle a été obtenue par la plus petite des marges mais elle représente trois points de plus au compteur. Pendant ce temps-là, Chelsea a perdu à l’extérieur et, avec cinq jours de repos, tous les feux sont au vert pour le quart de finale aller.

L’Olympique de Marseille est revenu de loin. Mené au score au terme d’une première période très maîtrisé des Lionceaux, les hommes de José Anigo ont puisé dans le peu d’orgueil qui leur reste pour arracher un nul en fin de rencontre, après un corner brouillon duquel N’Koulou est sorti buteur. La victoire, qui fuit l’OM depuis février, se fait toujours attendre tandis que le surplace au classement est inévitable. Pire, l’Europe s’éloigne…

Ajaccio-Toulouse : 2-2
Suites aux réalisations de Faty (4ème) et Tallo (34ème), la lanterne rouge AC Ajaccio croyait obtenir un succès d’estime face à une équipe en grande forme. Mais la réduction du score de Toulouse par Sylla (37ème) augurait d’une égalisation inévitable, par Chantome cette fois (60ème). Il faut dire que les Toulousains ont dominé les débats et n’ont pas abdiqué malgré un score rapidement défavorable. Ils auraient même pu obtenir les trois points si Zebina n’avait pas manqué le pénalty dans les arrêts de jeu. Voilà ses coéquipiers ralentis dans la course pour l’Europe.

Evian TG-Monaco : 1-0
Après une victoire litigieuse sur l’OL et un nul terne face au LOSC, Monaco a concédé sa quatrième défaite de la saison sur la pelouse d’Evian TG. Les Hauts-Savoyards, qui s’était déjà offert le scalp du PSG lors de la phase aller, se plaisent en bêtes noires des gros du championnat. Face aux hommes de Claudio Ranieri, ils s’en sont remis à un pénalty transformé par Mongongu (84ème), conséquence d’une main de Carvalho. Les Monégasques ont été malmenés, même si Berbatov aurait pu ouvrir la marque juste avant la mi-temps. Plus que jamais, ils peuvent dire adieu au titre tandis qu’Evian s’éloigne de la zone de relégation, avec 5 points d’avance sur Valenciennes.

Montpellier-Valenciennes : 0-0
Un énième match nul qui n’arrange personne, surtout pas les Montpelliérains, dominateurs tout au long de la rencontre, avec 58 % de possession pour 19 tirs à 3. La réussite a manqué aux troupes de Roland Courbis, obligées de partager les points avec des Valenciennois timides mais dangereux sur leurs rares occasions. Les nordistes sont désormais à 5 points d’Evian, premier club non relégable. Le maintient s’annonce difficile.

Nantes-Bordeaux : 0-0
"Il ne fallait pas que le match dure 10 minutes de plus." La déclaration de Cédric Carrasso en dit long sur la physionomie d’une rencontre assez peu spectaculaire. Il faut dire que le gardien de Bordeaux peut se targuer d’être l’auteur de deux parades décisives, faisant montre de la dangerosité des Canaris, pourtant dominés dans le jeu. Au classement, le point pris par Nantes fait du bien pour le maintien tandis que Bordeaux s’accroche à sa neuvième place.

Reims-Lorient : 1-1
Le score de parité entre Lorient et Reims est logique compte tenu du spectacle offert par les deux équipes, alternant opportunités manquées et passages à vide. Les Merluts ont ouvert le score grâce un pénalty transformé par Vincent Aboubakar suite à une faute d’Agassa sur Aliadière (45ème+2). Néanmoins, les Rémois ont vite réagi en seconde période en égalisant d’entrée par Fortes (49ème). Pris dans un élan, ils ont poussé, en vain.

Rennes-Bastia : 3-0
Une semaine, trois victoires toutes compétitions confondues. Rennes est en train de sortir la tête de l'eau à quelques semaines d'une fin de saison éprouvante et difficile pour Montanier et ses troupes. Après un court succès sur l'OM et la qualification en demi-finale de Coupe de France acquise aux dépends de Lille, les Rennais n'ont fait qu'un pli de Bastia à domicile. Alessandrini (14ème), Toivonen (28ème) et Makoun (59ème) ont été les artisans d'une excellente performance donnant de l'air au classement. Les Rennais ont désormais 8 points d'avance sur Valenciennes, premier relégable.
Lille-Guingamp : 1-0
Eliminé en Coupe de France, le LOSC a noyé son chagrin en Championnat en confortant sa troisième place à la faveur d’une victoire étriquée à domicile. Face à Guingamp, les Lillois ont attendu les ultimes secondes pour s’imposer grâce à un but de Kalou consécutif à une remise de Basa sur corner (90ème+2). Au classement, ils reprennent provisoirement six points d’avance sur Saint-Etienne, en déplacement à Lyons dimanche soir.

Lyon-ASSE : 1-2
Les Verts ont signé une deuxième victoire en 30 derbys en allant s’imposer sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais sur le score serré de 2 buts à 1. La rencontre, hyper équilibrée et marquée par les nombreuses absences chez Rémi Garde, aurait pu basculer pour l’une ou l’autre des équipes. Lacazette a répondu à l’ouverture du score d’Erding avant que Gradel n’offre la victoire aux siens. Au classement, l’OL a sans doute dit au-revoir à la Ligue des Champions tandis que l’ASSE continue de chasser la troisième place.