Dans l'actualité récente

Ligue 1 - PSG : Verratti, Trapp et Meunier de retour face à Bordeaux, Pastore à nouveau absent

Voir le site Téléfoot

Marco Verratti - Paris Saint-Germain
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-02-09T11:43:18.079Z, mis à jour 2017-02-09T14:03:30.623Z

Remis de leurs blessures respectives, Marco Verratti, Kevin Trapp et Thomas Meunier ont été intégrés au groupe du PSG qui se déplacera à Bordeaux vendredi. Javier Pastore, toujours blessé, sera lui absent du groupe.

Le PSG est sur le pied de guerre. A la veille d’affronter en Bordeaux en match avancé de la 25e journée de Ligue 1, et à cinq jours de son huitième de finale aller de Ligue des champions face au FC Barcelone, son grand rendez-vous de la saison, le club de la capitale compte actuellement ses troupes avant une semaine qui s’annonce décisive sur le plan sportif.

Absents depuis plusieurs jours, Marco Verratti (mollet gauche), Kevin Trapp (lésion musculaire à la cuisse gauche) et Thomas Meunier (cheville) ont été intégrés au groupe qui se déplacera en Gironde vendredi. Les trois hommes avaient repris l’entraînement collectif mercredi au lendemain du succès étriqué face au LOSC (2-1). En conférence de presse, Unai Emery a prévenu que Verratti était "prêt à débuter."

Pastore encore forfait

Javier Pastore n'en sera pas face aux Girondins. Écarté de l’entraînement collectif mercredi, l’Argentin, victime de problèmes musculaires (fatigue musculaire), n'est pas rétabli pour vendredi et sa participation pour le match de C1 face au Barça est compromise. Régulièrement blessé depuis le début de l'exercice 2016/2017, l'Argentin n'a disputé qu'une seule rencontre en 2017 (le 16e de finale de Coupe de France remporté par le PSG sur la pelouse du Stade Rennais, 0-4) et huit depuis le début de la saison.

Le cas de l'ancien joueur de Palerme interpelle au PSG. Lundi dernier, c'est Unai Emery qui avait reconnu son tracas quant à la situation du joueur de 27 ans. "Pour Pastore, il y a deux choses : quand il est prêt pour l'équipe, c'est quelqu'un d'important pour nous, sa qualité fait qu'il nous aide beaucoup quand il joue. Après, quand il est blessé il travaille avec le kiné", avait poursuivi Emery, qui avait indiqué que le rétablissement de Pastore était pourtant en bonne voie. "La durée de ses blessures est une préoccupation pour tout le club", avait-il conclu.

Emery prend la défense d'Aréola

Unai Emery a défendu Alphonse Areola, deux jours après sa bourde, qui avait coûté au PSG de concéder le but égalisateur au Parc des Princes. Selon le Basque, cette erreur n'a pas changé sa façon de penser sur la hiérarchie à ce poste.  "Je n'ai pas changé d'avis sur les gardiens. Il y a eu une action mardi, un raté. C'est pareil que pour un attaquant", a expliqué Emery. "C'est un poste spécifique. Nous donnons la confiance aux deux. Après, c'est la performance qui décide."

Bonus Téléfoot : La métamorphose de Pastore