Ligue 1 : Avant le Real, un Paris remanié s’impose à Troyes

Sans trembler, le Paris Saint-Germain s’est imposé à Troyes (2-0) samedi, avec une équipe fortement remaniée, lors de la 28e journée de Ligue 1. Place désormais à Madrid dans trois jours.

Le match d’avant. Samedi, Paris a réalisé une dernière répétition avant le jour J. A trois jours du si important huitième de finale retour de la Ligue des champions, le PSG avait un ultime devoir à rendre, du côté de Troyes, pour le compte de la 28e journée de Ligue 1. Forcément, le Real Madrid était dans toutes les têtes parisiennes au moment de pénétrer sur la pelouse d’un stade de L’Aube plein comme un oeuf. C’est un Paris fortement remanié qui s'est imposé (2-0), confortant ainsi sa place de leader du Championnat avec une 24e victoire.

Emery a largement fait tourner


Battu 3-1 à Santiago-Bernabeu, le PSG va devoir produire le match de sa vie mardi soir au Parc face à Madrid. En vue de ce choc, Unai Emery avait décidé de faire tourner samedi à Troyes, en laissant au repos Cavani, Verrati, Marquinhos ou encore Pastore, tandis que Mbappé, touché à une cheville face à l’OM (3-0) mercredi en Coupe de France, avait été ménagé. Aussi, pour la première fois de la saison, aucun joueur de la « MCN » (Mbappé-Cavani-Neymar) n’était couché sur une feuille de match. Pour remplacer « El Matador », le coach parisien avait aligné Draxler en faux neuf, tandis que les ailes étaient occupées par Di María à droite et Nkunku à gauche. Au milieu, le technicien espagnol avait tranché : le poste de sentinelle était occupé par Lassana Diara, entouré de Lo Celso et Rabiot, alors que la défense centrale était composée de Kimpembe et Thiago Silva, les côtés par Meunier et Kurzawa. Sur le banc, aux côtés de joueurs d’expérience (Thiago Motta et Dani Alves) figuraient des jeunes du centre de formation tels que Timothy Weah (le fils de) et Callegari.




Vidéos associées

News associées