Ligue 1 : Rennes neutralise Sainté, Bordeaux respire mieux

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-12-06T21:55:00.350Z, mis à jour 2015-12-06T22:05:23.959Z

En clôture de la 17e journée du championnat, les Verts n'ont pu faire mieux que match nul à domicile contre Rennes (1-1) tandis que les hommes de Willy Sagnol se sont imposés face à Guingamp (1-0).

Décidément, Sainté rime avec irrégularité. Victorieux dimanche dernier face à Guingamp (3-0) puis défait à Lille il y a quatre jours (1-0), les Verts ont enchaîné ce 6 décembre avec un match nul contre le Stade Rennais (1-1) à Geoffroy-Guichard en clôture de la 17e journée de Ligue 1.

ASSE - Caiazzo : "Le départ de Galtier serait un crève-cœur" (Téléfoot - octobre 2015)


Les Verts ont manqué de tranchant

Dominatrice tout au long de la partie (elle a obtenue dix corners en première période !), la formation de Christophe Galtier s'est montrée beaucoup trop brouillonne sur le plan offensif pour pouvoir prendre l'avantage. Une faiblesse que leurs adversaires bretons ont exploité à la perfection en marquant sur leur première grosse occasion par l'intermédiaire de Pedro Henrique (40e, 0-1). Luttant pour revenir au score face à une équipe solide et bien en place, l'ASSE est finalement parvenue à ses fins en fin de deuxième période grâce à un penalty transformé par Valentin Esseyric (78e, 1-1), sauvant ainsi un point dans un match mal embarqué et qui aurait pu mieux se terminer sans un poteau du buteur stéphanois (87e).


Soulagement à Bordeaux

Un peu plus tôt dans la journée, les Girondins de Bordeaux ont enfin renoué avec la victoire (1-0) en battant Guingamp dans un Matmut Atlantique qui n'a pas manqué de manifester son mécontentement avec une banderole « joueurs sans fierté, virage sud déserté » déployée. Sur le terrain, les hommes de Willy Sagnol ont assuré l'essentiel sans être emballants. Seuls Adam Ounas, 19 ans à peine, et Cédric Yambéré, buteur de la tête, ont apporté un peu de lumière à une rencontre assez terne.


Grâce à ce précieux succès, le sextuple champion de France grimpe à 12e place, possédant deux longueurs sur son adversaire du soir, premier non-relégable, mais à deux unités de retard sur le Stade Rennais, dixième, et quatre points derrière l'AS Saint-Etienne, sixième de Ligue 1.