Ligue 1 : Saint-Etienne se remet face à Toulouse, Lyon n'en profite pas

Voir le site Téléfoot

RTX3GOKD
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-01-14T18:35:06.187Z, mis à jour 2018-01-14T18:35:08.249Z

Lyon n'a pas profité du match nul concédé par Monaco pour prendre la deuxième place. Saint-Etienne, lui, a retrouvé le goût de la victoire.

Alors que Saint-Etienne a retrouvé le goût du succès face à Toulouse, Lyon n'a pas profité du match nul de Monaco pour prendre seul la deuxième place.

Saint-Etienne se remet

Saint-Etienne et Jean-Louis Gasset peuvent souffler. Après dix matches sans succès en Ligue 1, les Verts ont empoché les trois points. Mais dans la douleur tant Toulouse, barragiste, n'a pas démérité dans cette rencontre ressemblant à un choc pour le maintien. Privés de leur coach Pascal Dupraz, resté au repos après avoir été victime d'un malaise, les Toulousains ont joué crânement leur chance et auraient mérité d'inscrire au moins un but. Ils sont juste tombés sur un immense Jessy Moulin, remplaçant de Stéphane Ruffier et auteur de plusieurs parades décisives, notamment en première période.

En face, les Verts n'ont pas gâché leurs munitions malgré moins de tirs tentés (10 contre 19). Ils ont d'abord ouvert le score pour une faute dans la surface d'Andy Delort sur Jonathan Bamba, Robert Beric n'ayant pas tremblé au moment de transformer le penalty (45e). Et si Bryan Dabo aurait dû être expulsé pour une très grosse semelle, Saint-Etienne a terminé le boulot grâce à Diousse (86e). Les Verts remontent à la 14e place.

Lyon n'en profite pas

Marseille qui gagne et met la pression, Monaco qui concède le nul et ouvre un boulevard : Lyon avait la porte ouverte pour s'offrir, seul, la place de dauphin. Occasion manquée pour les Gones, complétement en dedans en première période face à Angers. Menés au score après un penalty transformé par Toko-Ekambi (14e), les Lyonnais sont revenus avec de meilleures intentions après la pause. Cela aura suffit à égaliser par Fekir dès la reprise (47e) mais ce n'était pas assez pour l'emporter face à une équipe du SCO très solide.

A l'arrivée, le grand gagnant de la 20e journée est l'Olympique de Marseille, seule équipe engagée dans la course au podium à l'avoir emporté ce week-end. Pourtant, les entraineurs de Monaco et Lyon le savent : se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions nécessitera d'être régulier. Et de lâcher le moins de points possibles à la maison.