Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Sertic inscrit le plus beau but de la douzième journée !

Voir le site Téléfoot

Grégory Sertic - Girondins de Bordeaux
Par Stéphane RENAUX|Ecrit pour TF1|2013-11-04T17:15:00.000Z, mis à jour 2013-11-04T17:27:03.000Z

Dimanche, Grégory Sertic a sans doute marqué le plus beau but de ce douzième chapitre du championnat avec les Girondins de Bordeaux. Le milieu de terrain est le premier joueur à transpercer la cage de Nice à l'Allianz Riviera. Ce deuxième succès consécutif (1-2) permet à l'équipe aquitaine de rester invaincue à l'extérieur depuis deux mois. De bon augure avant leur déplacement de jeudi en Ligue Europa face à l'Apoel Nicosie.

Après un début de saison raté, les Girondins de Bordeaux remontent dans la première partie de tableau (10è) après leur victoire à Nice (1-2), grâce notamment à un bijou de Grégory Sertic. Au total, 28 réalisations ont été inscrites lors de cette douzième journée de championnat, comme la semaine dernière.

›VOIR LE BUT DE GREGORY SERTIC
Le bijou de Sertic
Il faut dire que Grégory Sertic est un spécialiste des frappes lointaines. Déjà à Lorient (3-3), il avait expédié une frappe mal repoussée par le gardien Audard. Contre Nice, le champion de France en 2009 a décoché un tir limpide, hors de portée du gardien Ospina, après une passe en retrait de Jussiê. Cette ouverture du score est le premier but encaissé par les Aiglons dans leur nouvelle enceinte de l'Allianz Riviera.

Sertic, l'espoir veut confirmer
Formé au club, Grégory Sertic n'est pas étranger au redressement de Bordeaux. C'est simple, à chaque fois que le milieu de terrain joue, l'équipe ne perd pas. Après avoir manqué le début de la saison, le joueur de 24 ans est à présent un élément incontournable du système de Francis Gillot.

Oliveira se distingue
Plutôt méconnu à son arrivée à Rennes, Nelson Oliveira s'affirme de plus en plus comme l'un des attaquants les plus réguliers de la Ligue 1. Sa frappe contre Marseille (1-1), après une mauvaise relance de Morel, n'a laissé aucune chance à Mandanda. La réalisation du milieu de Reims Prince Oniangue contre Bastia (4-2) vaut également son pesant d'or.

Souhaitons que la prochaine journée fournisse des buts autant spectaculaires.