Ligue 1 : Trois mois ferme pour Tony Chapron

Voir le site Téléfoot

chapron
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-02-02T09:34:53.364Z, mis à jour 2018-02-02T09:40:14.499Z

L’arbitre français a été auditionné par la Commission de discipline suite à son « tacle » contre le Nantais Diego Carlos. Il écope de six mois de suspension dont trois mois ferme.

Le 14 janvier dernier, la rencontre Nantes –PSG (0-1) prenait un tournant étrange en toute fin de match. L’arbitre Tony Chapron s’estimant bousculé de manière délibéré par Diego Carlos réagissait en tentant de déséquilibrer le joueur en le taclant, avant de l’avertir puis de l’expulser. Reçu jeudi soir par la commission de discipline de la Ligue, il connait maintenant sa sanction.


Reprise le 6 mai

Dans les textes de la Fédération Française de football, il n’y a pas de passages relatifs aux mesures à prendre dans une situation de ce type. Au mieux, il est possible de trouver ce dont les joueurs peuvent écoper en cas de « tentative de coup » ou « tentative de brutalité » ce qui pourrait qualifier le geste de Tony Chapron. Selon les textes, un joueur peut être suspendu jusqu’à 9 mois. 

Le contexte a donc probablement aidé l’arbitre international qui s’est cru victime d’une agression. Sa suspension de trois mois ferme accompagné de trois mois avec sursis va l’éloigner des pelouses jusqu’au 6 mai, ce qui correspond à la 36ème journée. Pour rappel Tony Chapron a annoncé qu’il prendrait sa retraite à la fin de la saison. La commission a probablement opté pour cette sanction pour que ce geste ne soit pas synonyme de retraite anticipée pour l’arbitre international qui officie depuis 21 ans, même si certaines polémiques ont rythmé sa carrière.



Quand Casillas commentait le tacle de Chapron

Cette situation pour le moins inhabituelle avait fait réagir au-delà de nos frontières. La presse dans différents pays avait commenté la réaction étonnante de Tony Chapron, mais l’un des messages qui avait le plus fait parler était un tweet un brin moqueur d’Iker Casillas. 

L’ancien gardien du Real Madrid qui joue à présent à Porto avait écrit ce message sur son compte twitter : « Je suis sûr que le brave homme s’est excusé. C’était spontané. Pour moi, c’est une agression et un carton rouge ! 3 matches de suspension minimum ! » Le portier international espagnol était donc loin du compte, puisqu’entre la 20ème journée, date de Nantes – PSG et le retour de Chapron, il se sera écoulé près de 4 mois, ce qui équivaut à 16 matches de suspension.