Dans l'actualité récente

Ligue 1 : un carton pour Lyon, une défaite pour Nice, un hommage pour Loulou Nicollin

Voir le site Téléfoot

RTS10211
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-08-05T20:27:16.426Z, mis à jour 2017-08-05T20:27:16.426Z

La saison 2017/2018 de Ligue 1 démarre sur les chapeaux de roue.

Alors que Lyon affiche de belles qualités, Nice est apparu fatigué après sa double confrontation face à l'Ajax.

Un carton pour Lyon

L'Olympique Lyonnais entame un nouveau cycle après un mercato très fourni dans le sens des départs comme des arrivées. Après la première journée, on peut affirmer qu'il démarre plutôt bien. Surtout pour Mariano Diaz. On avait des doutes sur cet attaquant déniché au Real Madrid mais ayant égrené les divisions inférieures. Il a levé finalement quelques doutes avec un doublé plein d'opportunisme : une frappe lointaine d'abord (23e) et une infiltration dans la défense parfaitement conclue (61e). Autre motif de satisfaction pour les Lyonnais ? Nabil Fekir semble bel et bien avoir retrouvé sa vista d'antan. Déjà très en vue pendant la préparation, le nouveau capitaine des Gones s'est également illustré par un doublé, dont un penalty. 4-0 face au promu strasbourgeois certes, mais 4-0 quand même.

Une défaite pour Nice

Tout est allé très vite, sans doute un peu trop pour des Aiglons qui ont démarré leur saison avant tout le monde. Ils avaient les jambes un peu lourdes après le 3e tour préliminaire face à l'Ajax Amsterdam et Saint-Etienne en a profité en imprimant un rythme élevé en première mi-temps, conclu par l'ouverture du score rapide de Jonathan Bamba après un mouvement collectif (4e). Le seul but du match, les hommes de Lucien Favre n'ayant jamais trouvé les ressources pour renverser la vapeur.

Un hommage pour Loulou Nicollin

Le stade de la Mosson s'est mis à l'unisson pour rendre un hommage touchant et logique à Louis Nicollin, son président emblématique disparu il y a quelques semaines. Derrière, le match de foot, dans lequel tous les acteurs portaient un maillot floqué Loulou, a accouché d'une victoire pour les Montpelliérains qui, à défaut de faire rêver, réchauffera quelques coeurs dans une soirée où les larmes étaient plus de tristesse que de joie. C'est Souleymane Camara, auteur de son 48e but au club, qui a été la lueur avec une tête sur un centre de Kévin Bérigaud (58e).

Guingamp a mis du temps à se mettre en route

L'En Avant n'a pas volé son succès mais il a mis du temps à se dessiner. Mené au score après un but de Nolan Roux (14e), Guingamp est tombé sur des Messins accrocheurs. Et les troupes d'Antoine Kombouaré ont d'abord dû compter sur un penalty transformé par Briand pour revenir à égalité avant la pause (1-1). Blas, buteur (70e) puis passeur pour Diallo (84e), a ensuite pris les choses en mains pour offrir les trois points à son équipe.

Troyes et Rennes signent le seul nul de la soirée

Il fallait bien que deux équipes démarrent la saison de Ligue 1 par un nul. Les malheureux élus se nomment Troyes et Rennes. Surpris par la contre-attaque conclue par Samuel Grandsir (46e), les Bretons s'en sont remis à la première réalisation de Jordan Tell en Ligue 1 pour arracher un point au promu (69e). Poussif.