Ligue 1 : un record victorieux pour l’OM, Rennes et Saint-Etienne à l’arrêt

Voir le site Téléfoot

Gomis
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-16T21:17:24.606Z, mis à jour 2016-10-16T21:20:08.392Z

Marseille, nouveau recordman du nombre de matches disputés dans l’élite, a clôturé la 9ème journée et l’ère Louis-Dreyfus par une victoire difficile contre Metz.

L’Olympique de Marseille a victorieusement fêté le record du plus grand nombre de matches dans l’élite (2369 rencontres) et termine l’ère Louis-Dreyfus en empochant les trois points.

Une rencontre qui fait date

Pour l’OM, la réception de Metz en clôture de la 9ème journée relevait une importance toute particulière, et ce pour deux raisons. La première, et pas des moindres, c’est qu’elle signifiait la fin de l’ère Louis-Dreyfus. Lundi, le club phocéen passera sous le fanion américain, à quelques jours du classique face au PSG. La deuxième, c’est que Marseille disputait son 2369e match dans l’élite, une unité de plus que Sochaux, soit un nouveau record. Dimanche soir, il y avait donc l’envie de bien faire les choses et de matérialiser ces deux symboles par une victoire. A l'arrivée, l’OM s’est bel et bien imposé face à des Messins coupables d’un réveil trop tardif. Mais dans la douleur.

Heureusement il y a Gomis

L’OM a validé sa première mi-temps relativement séduisante par un but de Bafétimbi Gomis (13e), son sixième de la saison et le seul de la rencontre où l'efficacité n'était ni dans un camp, ni dans l'autre. Florian Thauvin, très en jambes, a permis aux Marseillais d’assurer l’essentiel. Incapables de se mettre à l’abri car trop imprécis dans le dernier geste, les hommes de Franck Passi ont tremblé jusqu’au coup de sifflet final et il s’en est d’ailleurs fallu d’un rien pour que la conclusion soit moins heureuse (Hiroki Sakai a frôlé le poteau de son gardien sur un centre adverse). Metz pourra nourrir quelques regrets mais reste néanmoins devant Marseille au classement (13 points contre 12). Avant le début de l’ère McCourt et le choc face au PSG, l’OM se rassure comme il peut.

Rennes et Saint-Etienne, même combat

Rennes et Saint-Etienne avaient l’occasion de se rapprocher du podium plus tôt dans la journée. Mais les deux postulants aux places européennes n’ont pas su faire mieux que le partage des points. Dominateurs à la maison, les Rennais menaient pourtant 1-0 à la faveur du but contre son camp de Contento (44e) mais le bordelais Pallois a égalisé une vingtaine de minutes plus tard (66e). De leur côté, les Verts se sont sortis d’un sacré traquenard. Derrière au tableau d’affichage après l'ouverture du score signée Lees-Melou (22e), ils ont obtenu un penalty dans les derniers instants de la rencontre pour s’offrir un nul (1-1). Comme souvent cette saison, les troupes de Christophe Galtier sont allées puiser au bout d’elles-mêmes pour obtenir un résultat.