Dans l'actualité récente

Ligue 1 : une (presque) promenade face à Metz et l'OM peut attendre sereinement Monaco-OL

Voir le site Téléfoot

Florian Thauvin   OM
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-02-03T08:58:07.084Z, mis à jour 2018-02-03T08:59:05.637Z

Coupables d'un relâchement en fin de match, les Marseillais l'ont quand même emporté face à Metz. Ils sont deuxièmes en attendant le choc entre Monaco et Lyon.

L'Olympique de Marseille regardera le choc entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco tranquillement. Car les Phocéens n'ont pas fait de cadeau à Metz malgré le relâchement en fin de match. Les hommes de Rudi Garcia s'imposent 6 à 3 avec notamment un triplé de Florian Thauvin.

Metz puni d'entrée

Une rencontre entre deux équipes engagées chacune dans une course bien différente (le podium d'un côté, le maintien de l'autre) préfigurait forcément un joli spectacle. Et il y en a eu à l'Orange Vélodrome vendredi soir. En témoigne l'orgie de buts qui a parfaitement lancé la 24e journée. Les Messins, combatifs par séquence, ont très mal démarré la partie et les Marseillais n'ont pas tremblé au moment d'ouvrir le score par l'intermédiaire de Sanson (6e). D'autant que, dans la foulée, Thauvin s'est offert le but du break (8e). Quelques parades de Mandanda plus tard, le même Thauvin a enfoncé le clou en déviant une frappe de Germain (44e).

Metz réagit… trop tard

Peu après la reprise, Metz a encaissé un quatrième but et, cette fois, c'est bien Valère Germain, servi par Thauvin, qui l'a inscrit (49e). Pour parfaire la copie de son équipe, Payet a enfilé son costume de passeur décisif pour offrir le triplé à Thauvin (55e) et débloquer le compteur de Mitroglou (75e) alors qu'il aurait pu le marquer lui-même. Dans le dernier quart d'heure, les choses se sont un peu emballées du côté des Messins, qui ont voulu réagir en faisant douter les Marseillais par trois fois grâce à des réalisations signées Mollet (74e, 84e) et Niane (90e). Il était trop tard mais cette réaction a passablement énervé les cadres de l'OM. Au point de faire dire à Adil Rami, "On n'a pas la joie d'avoir gagné. On est très déçus. On a le sentiment d'avoir perdu. Il va falloir se remettre au boulot car prendre trois buts, c'est inadmissible".

"C'est la dernière fois que l'on fait comme ça"

Les dernières images de la rencontre ont montré un Luiz Gustavo très remonté après ses coéquipiers. Il y avait comme un parfum de défaite dans l'enceinte de l'Orange Vélodrome alors que, pourtant, l'OM l'a emporté et en profite pour grimper provisoirement sur le podium. "Une victoire comme celle-là me servira facilement à resserrer les boulons. Ça aurait été mieux de ne pas se relâcher à 6-1. Mais bon, si on gagne tous les matches 6-3 jusqu'à la fin de saison… Je m'en contenterais !" a nuancé Rudi Garcia en conférence de presse. Place à Monaco-OL désormais.