Dans l'actualité récente

Ligue 2 - FC Metz : les Grenats retrouvent la Ligue 1

Voir le site Téléfoot

fc metz
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-04-26T15:26:00.000Z, mis à jour 2014-04-26T21:55:57.000Z

Leader de Ligue 2, le FC Metz a validé son billet pour la Ligue 1 à quatre journées de la fin du championnat en gagnant à Auxerre samedi (0-3). Le club lorrain avait quitté la Ligue en 2008.

Au terme d'une saison parfaitement maîtrisée, le club lorrain retrouve l'élite six ans après l'avoir quittée. Son adversaire et battu du jour (3-0), Auxerre, est, lui, au bord de la relégation en National.

Un retour en L1 six ans après

Le premier club promu en Ligue 1 la saison prochaine est connu. Sans surprise, le FC Metz, leader de Ligue 2, a assuré son retour dans l'élite ce samedi, un an seulement après avoir quitté le championnat de National. En s'imposant à Auxerre (0-3), lors de la 34e journée, Metz figurera quoi qu'il arrive parmi les trois premiers du classement. Le stade Saint-Symphorien vivra donc au rythme de la Ligue 1 à partir du mois d'août, six ans après avoir vécu la dernière relégation du club grenat.


Une rencontre à sens unique

Pour valider la nouvelle, le club lorrain se devait de négocier parfaitement le déplacement à Auxerre. Ce fût chose faite et bien faite. Deux buts en fin de première période (Bussmann, 35e, Ngbakoto, 39e) ont mis les visiteurs à l'abri avant même le retour aux vestiaires. Les Auxerrois ont bien poussé jusqu'au bout (une barre transversale, un but -injustement- refusé), mais l'expulsion logique du portier Donovan Léon, auteur d'une sortie plus qu'hasardeuse en dehors de sa surface, a mis définitivement fin aux espoirs bourguignons. Les supporters messins, très nombreux en Bourgogne pouvaient laisser éclater leur joie.


Deux montées successives
Metz va donc connaître sa deuxième accession d'affilée puisque le club évoluait en National la saison passée. Les Mosellans réussissent à enchaîner deux montées, comme l'avaient fait avant eux Bastia (2010/12), Evian-Thonon-Gaillard (2009/11), Valenciennes (2004/06), Toulouse (2001/03) ou encore Sedan (1997-99). "Dès la reprise en juin, on a senti qu'il y avait une envie des joueurs et du staff de ne pas se satisfaire d'un maintien en L2, on avait envie d'aller le plus haut possible, a raconté le milieu Kévin Lejeune. Fin novembre, début décembre, on a commencé à envisager la montée. Aujourd'hui, c'est chose faite."


Si un grand nom du football français retrouve la Ligue 1, un autre, en l'occurence Auxerre (17e), est au bord du précipice. A quatre journées de la fin de la saison, la menace d'une relégation en Nationale se fait de plus en pluspressante.