Ligue des Champions : le PSG tout en maitrise (0-5)

Voir le site Téléfoot

RTX3FXOE
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-09-12T20:46:21.880Z, mis à jour 2017-09-12T20:47:50.730Z

Pour son premier match en Ligue des Champions le PSG a réalisé une très belle performance en passant 5 buts au Celtic. Emmenés par son tri offensif, Paris commence idéalement sa campagne européenne.

Au-delà du score, l’impression de domination qu’a laissé le PSG au Celtic Park a été impressionnante. Très à l’aise dans la circulation du ballon, les hommes d’Unai Emery n’ont été que rarement mis en danger et ont plié le match dès la première période. Avec bien évidemment son trio offensif déjà buteurs. La « MCN » a commencé son tour d’Europe d’une très belle façon.


 

Neymar, Mbappé et Cavani... La MCN brille sur la scène européenne

Les premiers instants de la rencontre ont donné le ton. Le PSG a eu très vite la maitrise du ballon avec le 4-3-3 concoté par Emery. Très actif sur les ailes à l’image d’un Kilyan Mbappé qui s’est montré très en jambes dès les premiers instants du match, Paris n’a pas été destabilisé par la belle ambiance du Celtic Park. Les premières alertes sont d’ailleurs venues du côté droit, avec de nombreux centres de Dani Alves. C’est pourtant de la gauche qu’est venu la première situation chaude, Cavani croyant ouvrir le score sur un centre de Kurzawa au quart d’heure de jeu, mais l’Uruguayen était en position de hors-jeu. 

Le numéro 9 récidivait juste une minute après d’une belle demi-volée après un service de Dani Alves, mais Gordon s’interposait. L’ouverture du score intervenait quelques instants plus tard. Parfaitement lancé par Adrien Rabiot, Neymar a fait parler sa vitesse pour s’introduire dans la surface écossaise et ajuste Gordon du pied droit (0-1, 19ème).


Areola s’illustrait à son tour sur un superbe coup-franc de Leigh Giffiths (22ème) qu’il claquait en corner. 10 minutes avant la pause, le PSG inscrivait le but du break. Neymar remettait dans la surface un centre de Verratti que Cavani ratait. Mbappé au deuxième poteau reprenait du droit pour doubler le score (0-2, 34ème). 


Mais les choses n’allaient pas s’arrêter là. Sur un centre de Kurzawa, Simunovic accroche Cavani dans la surface. Le pénalty sifflé par l’arbitre est transformé par l’avant-centre du PSG qui permettait au club de la capitale de rentrer aux vestiaires avec un net avantage (0-3, 40ème)




Draxler s'invite à la fête !

La seconde période aura été plus calme en terme d’occasions, mais l’intensité s’est retrouvée au niveau des contacts. Le Celtic est revenu des vestiaires avec d’autres intentions, et plus d’agressivité. Mais face à l’engagement parfois limite des joueurs de Brendan Rodgers, les Parisiens sont restés fidèles à leur philosophie de jeu et ont cherché à produire du jeu. Les joueurs d’Unai Emery ont combiné et développé de très belles phases de jeu comme ce contre qui a abouti à une frappe non cadrée de l’excellent Adrien Rabiot (48ème) ou ce mouvement initié par Dani Alves pour Draxler qui décalait Neymar qui envoyait sa frappe au-dessus (68ème). 

Mbappé et Neymar tentaient aussi leur chance, mais c’est sur un débordement de Draxler qui avait remplacé Adrien Rabiot que le quatrième but est venu par l’intermédiaire de Lustig qui marquait contre son camp (0-4, 83ème). 


Quelques instants plus tard, Cavani s’offrait son second but de la soirée d’une magnifique tête après un centre de Kurzawa (0-5, 85ème). Un véritable festival offensif pour le Paris Saint-Germain qui s'est rendu la tâche facile en réalisant un match plein contre un adversaire solide mais rapidement dépassé. 


Pour sa première sortie européenne de la saison, Paris a non seulement assuré l'essentiel avec les trois points, mais a aussi envoyé un message à l'Europe du football. Il faudra faire attention au PSG en Ligue des Champions cette saison.


RTX3FXKJ