Ligue des Champions : Vers une formule à 16 clubs ?

Voir le site Téléfoot

Le real Madrid renporte la Ligue des Champions
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-03-26T21:08:26.222Z, mis à jour 2016-03-26T21:09:02.018Z

La presse britannique se fait l'écho d'un possible changement de format de la Ligue des champions à horizon 2018. Selon le Guardian, l'UEFA envisagerait de réduire le nombre d'équipes participant à la phase de groupes de 32 à 16.

La formule qui ne verra pas le jour avant 2018 et qui permettrait aux clubs continentaux d’augmenter leurs revenus alors que les droits TV ont explosé en Angleterre

Deux poules de 8

Cette formule est initiée par les clubs continentaux, inquiets pour leurs revenus alors que l’explosion des droits TV en Angleterre a considérablement enrichi les clubs de Premier League. Avec ce nouveau format qui favorise les oppositions entre grands clubs, chaque formation, réparti dans deux poules de 8 clubs, serait assurée de disputer au minimum 14 matches à domiciles et à l’extérieur. La finale opposerait le vainqueur de ces deux groupes. Cette refonte majeure serait annoncée la saison prochaine, avant le lancement de l'appel d'offres pour la prochaine attribution des droits TV (2018-21).

Vers de plus grands revenus

Selon les sources citées par le quotidien britannique, rien ne serait modifié avant la fin de l'actuel contrat TV qui court jusqu'à la fin de la saison 2017-18. Il précise que le changement de format envisagé a été dessiné à la demande de l'Association des Clubs européens (ECA), inquiète de l'écart financier grandissant entre les clubs continentaux et la Premier League, qui percevra à partir de la saison prochaine des droits TV domestiques en forte augmentation (+70% à 2,3 milliards d'euro par an).

Les petits pays écartés

A peine dévoilée, cette perspective d'une C1 entre privilégiés fait beaucoup causer. Et les critiques pleuvent quant à cette future Super League qui n'en a pas encore le nom. La première conséquence serait une moindre présence des "petites équipes " en Ligue des champions loin des aspirations de Michel Platini, actuellement suspendu de ses fonctions de président de l’UEFA. L'autre risque est la probable lassitude qu'engendrera auprès des téléspectateurs ces duels à répétition entre clubs huppés. Ce n'est apparemment pas une crainte pour l'UEFA et les clubs concernés. Les retombées économiques futures font passer au second plan beaucoup de choses.

Top 10 : Les plus grands clubs qui n'ont jamais remporté la Ligue des Champions: