Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : Battu par le FC Barcelone, l’Atlético Madrid crie à l’injustice

Voir le site Téléfoot

Fernando Torres   FC Barcelone   Atlético Madrid
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-04-06T10:18:53.205Z, mis à jour 2016-04-06T10:18:54.494Z

Le FC Barcelone a battu l’Atlético Madrid 2-1 en quart de finale aller de la Ligue des Champions mardi soir sur fond de polémique d’arbitrage. La bande à Diego Simeone n’a pas digéré l’expulsion de Fernando Torres.

Face à l’Atlético, les joueurs du FC Barcelone ont d’abord pensé à une malédiction. Après leur défaite face au Real, ils allaient perdre une deuxième fois en trois jours contre une équipe de Madrid. Menée au score, la bande à Luis Enrique a profité de décisions arbitrales contestables, selon les dires des Colchoneros, pour revenir au score et remporter la rencontre. Luis Felipe et consorts ne digèrent pas.

Torres voit rouge, pas Suarez

Fernando Torres a l’un des plus beaux palmarès du football espagnol, et ne l’a certainement pas volé. Au Camp Nou, l’attaquant s’est d’abord distingué en marquant le premier but de la rencontre. La suite de la soirée a été cauchemardesque pour El Niño. A la 29ème minute, il écope d’un premier carton jaune pour une faute stupide sur Neymar. Sept minutes plus tard, il charge Sergio Busquets et est expulsé.

A onze contre dix, le FC Barcelone parvient enfin à mettre en place son jeu et domine outrageusement la seconde période avec 83% de possession de balle. Luis Suarez y va de son doublé et offre la victoire aux Catalans. Pourtant, le Pistolero aurait pu être expulsé après un gros tacle sur Filipe Luis.

« C’est une agression, un carton rouge »

Filipe Luis n’a pas digéré la non-expulsion de Luis Suarez et l’a fait savoir après le match : « C’est lamentable. Je pense que le FC Barcelone est protégé. Nous sommes grandement pénalisés et ça fait mal. Ça fait peur à l’UEFA de voir le Barça éliminé. Deux cartons ont jeté à la poubelle le travail de la semaine, un bon travail. J’ai été expulsé justement pour un coup de pied à Messi [en Liga, ndlr]. Qu’est-ce qu’il faut qu’ils fassent pour qu’on les expulse ? C’est une agression, un carton rouge. »

Le latéral de l’Altético Madrid a revisité son jugement au micro d’Onda Cero, quelques minutes plus tard : « J'ai eu le temps de me rafraîchir les idées. J'ai parlé à chaud, mais tout de même, cela fait mal de perdre comme ça. Toutes les équipes ne sont pas traitées de la même manière.»

« Je ne peux pas dire ce que je pense »

Même son de cloche pour Diego Simeone, interrogé après le coup de sifflet final : « Je ne dis pas tout ce que je voudrais dire, c’est certain. Je ne peux pas dire ce que je pense. » L’entraîneur des Colchoneros n’a pas souhaité remettre en cause les décisions arbitrales : « Je suis très respectueux, l'arbitre a considéré les choses comme il l'a fait, maintenant il y a un autre match au Calderon et nous voulons tout faire pour être parmi les quatre meilleures équipes d'Europe. »

Le plus d’expulsions en faveur du FC Barcelone

Depuis le nouveau format de la Ligue des Champions, le FC Barcelone est l’équipe qui a connu le plus d’expulsions en sa faveur explique AS. Trente adversaires des Catalans ont ainsi été expulsés face au Barça en 215 rencontres. Parmi eux, Clichy, Zabaleta, Demichelis, Terry, Van Persie, Juninho, etc. Cette statistique ne veut évidemment pas dire que le FC Barcelone est une équipe avantagée. Les joueurs subissent beaucoup de fautes, étant donné leur forte possession de balle.