Ligue des Champions : la bouffée d’air frais du Real Madrid ?

Voir le site Téléfoot

RTX3FTO1
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-11-01T16:18:13.144Z, mis à jour 2017-11-02T07:11:23.892Z

Le Real Madrid se déplace à Wembley pour y défier Tottenham. En difficulté en Liga, les hommes de Zidane auront l’occasion de montrer leur meilleur visage en C1 comme depuis le début de la compétition.

Il règne une atmosphère un peu schizophrène du côté madrilène. Les champions d’Espagne ont du mal à retrouver leur jeu dans le championnat espagnol comme le montre leur deuxième défaite de la saison ce dimanche contre le promu Gérone. Mais en Ligue des Champions, le constat est différent, Zidane et les Merengue semblent totalement transformés.


Du mal contre les équipes qui ne jouent pas

L’extraordinaire saison 2016/2017 du Real Madrid a impressionné le football européen. Du coup, jouer les Merengue devient une véritable affiche pour certaines équipes. Il en résulte des formations qui jouent très bas et opèrent par contre comme ce fut le cas de Gérone lors de la précédente journée de Liga.

Et le Real connaît des difficultés dans cette configuration. Avec un nombre de blessures impressionnant depuis le début de la saison, Zidane a plus de mal dans le turnover et le manque de fraicheur se ressent contre des équipes qui laissent peu d’espaces. Ce fut le cas contre le Betis Séville (0-1), le FC Valence (2-2), Levante (1-1) mais aussi lors de succès contre Alaves (1-2) ou Getafe (1-2).




Mais à l’aise contre les grosses équipes

Bizarrement, le Real joue mieux contre les meilleurs. En Supercoupe d’Espagne en début de saison, les Merengue n’ont fait qu’une bouchée du FC Barcelone. Quelques jours plus tôt c’était Manchester United en Supercoupe d’Europe qui subissait la loi des Champions d’Europe. En C1, contre le Borussia Dortmund, CR7 et Bale ont porté le Real (victoire 1-3). Le seul faux pas au niveau européen vient du match aller contre Tottenham (1-1).

Dominateurs les Madrilènes sont tombés sur un Hugo Lloris des grands jours qui n’a dû s’incliner que sur pénalty de Cristiano Ronaldo. Mais incontestablement, le Real est meilleur en Coupe d’Europe, et/ou contre les grosses équipes. Tottenham est prévenu. La rencontre de mercredi soir pourrait sonner le réveil de l’équipe de Zidane.