Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : Chelsea tient sa revanche

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-03-17T10:23:00.000Z, mis à jour 2011-03-17T10:48:17.000Z

Chelsea tient sa revanche. Eliminés au même stade de la compétition l'an passé, les Blues se sont qualifiés hier, comme Manchester et Tottenham, pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions.

Chelsea a concédé le nul (0-0) face à Copenhague hier soir. Mais peu importe, les Blues retrouvent les 1/4 de finale de la Ligue des Champions.


Ce mercredi, Chelsea s'est qualifié pour les ¼ de finale de la Ligue des Champions. Après un succès 2-0 au match aller face à Copenhague, les Blues se sont cette fois contentés d'un suffisant 0-0. Déçu de n'avoir pas vu de but malgré « un grand nombre d'occasions », Carlo Ancelotti a surtout apprécié de tenir sa revanche sur l'élimination de l'année dernière, au même stade de la compétition.


Face à une équipe de Copenhague maladroite, Chelsea n'a pas réalisé le plus beau match de sa saison. Avec une attaque Drogba - Anelka, - alignés d'entrée au détriment de Torres (pour la 1ère fois sur le banc depuis son arrivée) -, les Blues ont en effet été un peu poussifs et peu réalistes devant le but. Mais l'essentiel est ailleurs. Chelsea vient d'enchaîner 6 matches sans défaite et poursuit son aventure en Ligue des Champions.


Avec Tottenham et Manchester United, Chelsea est le 3ème club anglais à accéder aux quarts de finale de la Ligue des Champions. Bien revenus en championnat (à deux points de Manchester City, le 3ème), les Blues ont désormais de bonnes raisons d'avancer plus serienement et de profiter de la concurrence positive qui anime son secteur offensif. Aujourd'hui en tout cas, Carlo Ancelotti en est convaincu : « Chelsea a encore beaucoup de choses à montrer ».


Vu la confortable avance de Manchester United en Premier League, Chelsea aura surtout comme objectif de finir sur le podium en championnat. Mais en Ligue des Champions, les Blues ont peut-être une très grosse carte à jouer cette année.


Crédits photo : Nigel Roddis / Reuters