Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : Chelsea et Torres se rassurent sans briller

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-14T10:19:00.000Z, mis à jour 2011-09-14T10:31:37.000Z

Chelsea n'a pas manqué ses débuts en Ligue des Champions, alors que les hommes d'André Villas-Boas rencontraient le Bayer Leverkusen, 2-0. Le critiqué Fernando Torres a délivré 2 passes décisives.

Le Chelsea nouvelle version, emmené par le jeune Villas-Boas (33 ans), n'a pas manqué son début de saison, avec 10 points sur 12 possibles en Premier League. Mais il ne brille pas autant que les équipes de Manchester, et ses leaders (Torres, Lampard) se font attendre...

La première surprise de ce match fut l'équipe alignée par le technicien portugais. En prévision du choc de dimanche face à Manchester United, il a ainsi laissé au repos son capitaine John Terry (en tribunes !) et son vice-capitaine Frank Lampard, des joueurs qui préfèrent enchainer les matches mais doivent penser à ralentir. Il aligne un 4-3-3 ambitieux et plutôt offensif (latéraux et milieux) : Cech - Bosingwa, Ivanovic, David Luiz,A. Cole - Mikel, Meireles, Malouda - Mata, Sturrige, Torres.

Ce Chelsea-là a du mal à manœuvrer une très bonne équipe allemande, malgré les éclairs de Sturridge. Il concède beaucoup de coups de pieds arrêtés, manque de se faire surprendre par un « ex », Michael Ballack. Mais Torres, plutôt bon puis de plus en plus transparent, sort la tête de l'eau : une remise astucieuse pour une reprise superbe, à ras de terre, de David Luiz (défenseur devenu avant-centre) et le 2ème but servi sur un plateau à Mata après une belle percée côté gauche.

Arrivé à Chelsea en janvier dernier pour 58,5M€, il n'a marqué qu'un seul but en 22 matches officiels, et s'est permis une sortie osée sur le site de la Ligue espagnole, critiquant les « vieux » joueurs de Chelsea, qui « jouent lentement ». Mais alors qu'il dément encore avoir prononcé ces mots, son match correct d'hier lui a valu d'être défendu par son coach : « On a eu une conversation et vous avez tous vus comment le joueur a réagi, avec une bonne performance collective ».

Tout n'est pas encore rose à Chelsea, mais Villas-Boas peut s'appuyer sur quelques satisfactions : David Luiz, Sturridge, Mata... En attendant que Fernando Torres retrouve enfin son vrai niveau. Les Blues en auront besoin pour défier Manchester United et un Rooney incandescent...