Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : Existe-t-il une malédiction pour les entraîneurs ayant remporté la compétition ?

Voir le site Téléfoot

Carlo Ancelotti - PSG
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-05-26T12:43:35.796Z, mis à jour 2015-05-26T12:50:40.664Z

Existe-t-il une malédiction liée à la Ligue des Champions ? Tous les entraîneurs qui ont soulevé le trophée ces dernières saisons ont quitté leur club dans l’année suivante.

Remporter la Ligue des Champions est le Graal pour tout coach. Pourtant, gagner cette compétition précipiterait l’entraîneur en dehors de son club. Sur les cinq dernières saisons, tous ceux qui ont soulevé le trophée ont été amenés à partir.

La malédiction Ligue des Champions

En 2010, l’Inter Milan domine le Bayern Munich en finale de la Ligue des Champions, 2-0. Moins d’une semaine plus tard, José Mourinho annonce qu’il quitte l’Italie et signe au Real Madrid, à un an de la fin de son contrat. Le premier départ d’une longue série.



L’année suivante, en 2011, le FC Barcelone de Pep Guardiola écrase Manchester United 3-1 en finale de la C1. Onze mois plus tard, l’Espagnol quitte la Catalogne et prend une année de repos. En 2012, le cas se répète. Chelsea remporte la finale contre le Bayern Munich aux tirs au but, puis Roberto Di Matteo est licencié quatre mois plus tard.



L’année suivante, le Bayern Munich domine le Borussia Dortmund 2-1 en finale de la Ligue des Champions. Un mois plus tard, à 68 ans, Jupp Heynckes annonce qu’il prend sa retraite. Au Real Madrid, Carlo Ancelotti pensait briser cette série. Débarqué du Paris-Saint Germain, le Mister remporte la Ligue des Champions lors de sa première saison. Pour décrocher la fameuse Decima, les Merengue écrasent l’Atlético Madrid 4-1. L’ancien de l’AC Milan fait alors l’unanimité et pense rester un bout de temps à la Maison Blanche. Pourtant, ce lundi, un an et un jour seulement après la victoire finale, il est limogé par Florentino Perez.



Samedi 6 juin, la Juventus Turin défiera le FC Barcelone en finale de la Ligue des Champions. Massimiliano Allegri et Luis Enrique sont prévenus. Celui qui soulèvera le trophée ne devrait pas faire de vieux os sur son banc.