Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : Fabregas " espionne " Manchester pour Barcelone !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-25T15:52:00.000Z, mis à jour 2011-05-25T16:04:39.000Z

Alors que son transfert au FC Barcelone fait beaucoup parler, Cesc Fabregas s'est permis de donner quelques conseils aux catalans, avant la finale de Ligue des Champions face à Manchester United.

L'image avait beaucoup fait parler : le gunner catalan d'origine Fabregas avait été revêtu d'un maillot Blaugrana lors des festivités ayant suivi la Coupe du Monde 2010. Mais ce qui s'apparentait alors à une blague pourrait devenir très sérieux dans les mois à venir.




En acceptant de livrer les « secrets » de Manchester United au quotidien catalan Mundo Deportivo, le capitaine d'Arsenal n'a certainement rien fait pour faire taire les rumeurs, bien au contraire. En dehors de ces rumeurs, rappelons que Fabregas est supporter du Barça depuis son enfance, qu'il a été formé au club, et qu'il était en Catalogne ce Week-end à l'occasion du Grand Prix de Formule 1. Son intervention est donc avant tout de circonstance.



Ferguson avait annoncé pouvoir compter sur les conseils avisés du « Mou », Guardiola pourra compter sur ceux du toujours jeune Fabregas (24 ans). Il insiste d'abord sur la charnière centrale Vidic-Ferdinand : « Ils sont la base de l'équipe, ceux qui la tirent vers le haut. (...)Leur duel avec Messi décidera du sort de la finale ». Par ailleurs, Il mise sur une titularisation de Darren Fletcher au milieu: « Fletcher est le seul joueur de United qui peut prendre Xavi ou Iniesta en marquage individuel ».




Alors que Giggs défraye la chronique, Fabregas « veu[t] qu'il joue. Il le mérite. C'est un très grand. Il a perdu en vitesse mais conserve tout son talent ». Le capitaine des Gunners donne ensuite une analyse assez fine du jeu de ses rivaux : « Quand ils n'ont pas le ballon ils défendent comment une petite équipe, restent groupés et réduisent les espaces, mais dès qu'ils récupèrent le ballon ils partent comme des avions. C'est le football Anglais classique, très vertical, à la différence qu'ils procèdent par passes courtes et pas par des longs ballons ».


Mais « Cesc » a confiance en ses amis du Barça : « Si le Barça tient le ballon et le fait circuler sur tout le terrain, comme à Rome, il fera un grand pas vers la victoire ». Si les catalans l'emportent samedi, Fabregas les aidera-t-il à défendre leur titre la saison prochaine ?