Ligue des champions - Face au Napoli, Nice est au pied d'un volcan

Voir le site Téléfoot

RTS1C2NI
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-08-22T09:54:13.561Z, mis à jour 2017-08-22T10:35:13.856Z

Battu sur le score de 2-0 lors du match aller, l'OGC Nice doit créer un immense exploit face au Napoli, mardi soir à l'Allianz Riviera en barrage retour de la Ligue des champions, pour découvrir la phase de groupes de la C1.

Le contexte : Nice a le droit de rêver

Opposé au Napoli devant son public de l'Allianz Riviera, mardi soir en barrage retour de la C1, le club azuréen doit renverser une formation beaucoup plus forte qu'elle pour mettre les deux pieds en phase de groupes et découvrir un nouveau monde. Logiquement dominée au San Paolo la semaine dernière, l'équipe dirigée par Lucien Favre n'a pour elle que le score du match aller pour y croire. Battue 2-0, elle s'en est finalement pas si mal sortie que ça. C'est d'ailleurs sur ce point qu'avait insisté Favre après la rencontre. 

La bonne nouvelle pour le technicien helvète c'est qu'il va récupérer des munitions. Et pas des moindre : les appuis de Mario Balotelli et Wesley Sneijder, tous les deux rompus à l'exercice en C1. Les deux anciens de l'Inter Milan, titrés en 2010 au Bernabeu avec José Mourinho, constitueront la petite touche sucrée de ce duel retour. Si Nice doit croire en lui, c'est aussi parce qu'ils sont là.


Les compositions probables :

OGC Nice (4-2-3-1)

Cardinale (G) - Souquet, Le Marchand, Dante (Cap.), Jallet - Seri, Walter, Lees-Melou, Sneijder, Saint-Maximin - Balotelli 

SSC Napoli (4-3-3)

Reina (G) - Hysaj, Koulibaly, Albiol, Ghoulam - Allan, Jorginho, Hamšík (Cap.) - Callejón, Milik, Insigne


Les chiffres : 

4-6 - C'est le nombre de victoires et défaites du Napoli obtenues à l'extérieur en Ligue des champions depuis sa première participation à la compétition en format 32 équipes lors de la saison 2011/2012. Le barrage perdu face à l'Athletic Bilbao en 2014/2015 est pris en compte. 

3 - Le club italien n'a participé qu'à trois éditions sous ce format à 32 équipes : 2011/2012 (1/8e de finale), 2013/2014 (phase de groupes) et 2016/2017 (1/8e de finale). 

147 - C'est le nombre de matches européens disputés par Mario Balotelli et Wesley Sneijder dans leur carrière. Avec 97 matches, Sneijder a une grosse avance sur Marek Hamsik, le joueur de champ le plus capé en Europe au Napoli (65 matches). 

Bilan : Mario Balotelli : 50 matches - 16 buts, 6 passes décisives /  Wesley Sneijder : 97 matches - 17 buts - 22 passes décisives 

161 - Le joueur le plus rompu à l'exercice reste Pepe Reina qui a 161 matches de coupe d'Europe dans les jambes. 

Sources chiffres : Transfermarkt (Ligue des champions, Coupe UEFA, Ligue Europa, Supercoupe d'Europe, Coupe Intertoto + qualifications-barrages de C1, C3 compris dans ces chiffres)



Ils ont dit

Lucien Favre (entraîneur OGC Nice)

"Il faudra qu’on joue avec plus compact qu’à l’aller et que tout le monde participe à la récupération du ballon."

"Naples est une des plus belles équipes italiennes en terme de jeu."

Maurizio Sarri (entraîneur Napoli) :

"En général, nous ne sommes pas à l'aise quand nous gérons. Nous devrons rentrer sur le terrain pour gagner."

"Non, ce n'est pas un match normal, c'est un match très important..."


Histoire : Le jour où Nice a battu le grand Real Madrid

Ce n'est pas la première fois que l'OGC Nice dispute un match de Ligue des champions. Le GYM avait déjà participé à la C1 lors de la saison 1959/1960.

Après avoir battu les Irlandais de Shamrock Rovers au tour préliminaire et le Fenerbahce Istanbul au 1er tour, Nice avait battu le grand Real Madrid de Paco Gento et Ferenc Puskas au stade du Ray lors du quart de finale aller (3-2) grâce à un triplé de son capitaine, Victor Nurenberg.

Le Real avait ensuite renversé la situation au retour (4-0) avant d'aller chercher sa cinquième victoire dans la compétition, la dernière avant 1966, avant de connaître un énorme trou d'air de 22 ans.