Ligue des champions : Jupp Heynckes, retour salvateur au Bayern Munich

Voir le site Téléfoot

JUPP
Par Farid Sarr|Ecrit pour TF1|2018-04-25T13:24:46.764Z, mis à jour 2018-04-25T13:25:01.636Z

L'histoire d'amour de longue date qui unit le Bayern et Jupp Heynckes, pourrait connaître son épilogue avec un sacre en Ligue des champions. Mais avant il faudra passer l'obstacle madrilène.

 Le Bayern aura fort fait à faire pour se hisser en finale de Ligue des champions, toutefois les Bavarois ont quelques arguments à faire valoir face aux Madrilènes. Sacrés champions depuis plusieurs semaines pour la 28e fois de leur histoire, les Bavarois ont désormais les yeux rivés sur la Ligue des champions. Le rêve d'un nouveau trophée en Ligue des champions qui les fuit depuis 2013 clôturerait une saison exceptionnelle.Les dirigeants bavarois ont probablement misé sur l'homme idéal, en la personne de Jupp Heynckes.

Heynckes le facteur x 

Passé par le Real Madrid au cours de sa longue carrière (1997-1998), club avec lequelle il a remporté la Coupe aux grandes oreilles, le technicien allemand connaît les exigences du très haut niveau et n'a plus grand-chose à prouver. Arrivé dans la peau du sauveur en cours de saison en lieu et place de Carlo Ancelotti, ce dernier a su remobiliser une équipe qui alternait le chaud et le froid. Depuis son arrivée le Bayern Munich est redevenu cette machine à gagner, tant redoutée. Un retour d'ores et déjà réussi dans un club qu'il a déjà côtoyé par le passé (1988-1991). Avec 10 titres au compteur avec le club allemand, il était difficile pour les dirigeants bavarois de trouver un profil plus adéquate que celui de Jupp Heynckes. Le coach allemand qui laissera sa place en juin, pourrait remporter le triplé en s'emparant de la Coupe d'Allemagne et d'une troisième Ligue des champions à titre individuel. Une performance qui agrandirait un peu plus sa légende en Bavière. Si les joueurs devraient nous offrir un beau spectacle, le duel tactique que se livreront le coach allemand et son homologue français Zidane, promet.   

Les cadres répondent présent

 Selon la presse allemande Carlo Ancelotti s'était mis à dos une partie du vestiaire et non des moindres, «Il y avait de meilleurs entraînements en D-Jugend (équipes de jeunes) avec l'équipe de mon fils», aurait même confié Robben, dans des propos relayés par le magazine local Kicker. Si avec le technicien italien l'ambiance n'était pas forcément au beau fixe, l'histoire est tout autre désormais. À l'image de Franck Ribéry qui semble avoir retrouvé une nouvelle jeunesse, ces dernières semaines. Depuis le début d'année, le milieu français de 35 ans impressionne. L'ancien Marseillais est décisif toutes les 91 minutes. Un retour au premier plan, salué par son entraîneur avec qui l'entente paraît évidente. «Je l'ai dit et je le redis, il est pour moi l'un des joueurs les plus importants», a déclaré Jupp Heynckes en conférence de presse mardi avant de presse d'avant match. La confiance semble avoir gagné les rangs de la formation allemande. Dans un bon jour, nous pouvons battre n'importe qui». Tâche aux Bavarois de confirmer leur forme du moment face au Real.