Ligue des champions - Juventus-Real: Zidane, si proche des étoiles

Voir le site Téléfoot

RTS11UPZ
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-06-03T15:49:56.493Z, mis à jour 2017-06-03T21:03:54.931Z

En tant qu'ancien Turinois et qu'entraîneur faiseur de miracles au Real Madrid, Zinedine Zidane va attirer une nouvelle fois les projecteurs sur lui lors de la finale de la Ligue des champions ce 3 juin. Cela ne lui fait pas peur : "Zizou" semble façonner pour ces sommets.

Ancien stratège de la Juventus, idole du Real Madrid en tant que joueur et qu'entraîneur, buteur magique en 2002 lors du sacre en Ligue des champions, adjoint en 2014 lors de la Decima, entraîneur n°1 lors de la victoire de 2016... Le pedigree de Zinedine Zidane a bien peu d'équivalents dans le monde.

Pour rejoindre les entraîneurs de légende

Enchaîner deux Ligues des champions est un exploit qui n'a plus été accompli depuis Arrigo Sacchi avec l'AC Milan en 1989 et 1990. Fabio Capello (AC Milan), Louis van Gaal (Ajax Amsterdam), Marcello Lippi (Juventus) et Sir Alex Ferguson (Manchester United) ont failli le faire, mais aucun n'a réussi (et Hector Cuper a lui enchaîné deux défaites d'affilée avec le FC Valence).

Zinedine Zidane serait le 10e coach à réussir cet exploit si le Real bat la Juve au Principality Stadium après José Villalonga et Luis Antonio Carniglia (Real Madrid), Bela Guttman (Benfica), Helenio Herrera (Inter Milan) Brian Clough (Nottingham Forrest), Bob Paisley (Liverpool), Dettmar Cramer (Bayern Munich), Stefan Kovacs (Ajax Amsterdam) et donc Arrigo Sachi (AC Milan), comme le rappelle le site de l'UEFA.

Un nouveau doublé, 59 ans plus tard ?

Cette soirée du samedi 3 juin 2017 peut être encore plus historique car outre les exploits européens du grand club merengue, une victoire en Ligue des champions serait aussi synonyme de doublé avec le championnat. Et en dépit de ses 11 victoires en C1 et de ses 33 Ligas, le Real Madrid n'a réalisé le doublé que deux fois : en 1957 et en 1958.

En 1998 et en 2000, les Madrilènes ne finirent même pas sur le podium en Espagne. En 2002 et en 2014, ils ne se classèrent que 3e. Et en 1959, 1960 et 1966, le Real fut vice-champion d'Espagne. Cette année, Zinedine Zidane a mené son équipe jusqu'au titre, son premier depuis 2012. Il ne reste qu'un match aux Merengue pour renouer avec un lustre du siècle dernier.

Il a annoncé la Duodécima dès 2003 !

Aussi belle soit l'histoire du Real, la Juventus compte bien jouer sa propre musique et embellir son propre palmarès plutôt que de laisser à son adversaire la gloire d'un triomphe européen. Mais attention à son ancienne pépite Zinedine Zidane. En temps que joueur, le Français a quasiment tout gagné. Et surtout, il semble doté d'un pouvoir prémonitoire assez étrange. C'est au journal madrilène Marca que l'on doit cette découverte.

Retour en 2003. Depuis un an et demi, Zidane enchante le Real, n°5 dans le dos. Neuf mois après sa signature record (75 millions d'euros) en provenance de la Juventus, le meneur de jeu a offert au Real Madrid la Ligue des champions 2002 d'un but d'anthologie contre le Bayer Leverkusen (la 9e victoire du club dans la compétition). Et il rêve déjà à plus.

En mars 2003 donc, "ZZ" déclare : "Je veux la Décima, la Undécima et la Duodécima". L'histoire a pris son temps, mais la prédiction a commencé à se réaliser. En temps qu'adjoint de Carlo Ancelotti, Zidane était de l'épopée de 2014 pour la Décima. Et dans le rôle d'entraîneur n°1, il a conduit le Real jusqu'à la victoire en Ligue des champions l'an dernier. La Décima et la Undécima, c'est fait; place à la Duodécima face à la Vieille Dame ?