Ligue des Champions : l’AS Monaco n’y arrive pas

Voir le site Téléfoot

RTS1GWWJ
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-10-18T09:12:24.248Z, mis à jour 2017-10-18T09:13:26.306Z

Pour la réception du Besiktas, l’AS Monaco a gâché une belle opportunité de revenir dans la course à la qualification. La route des 1/8 s’éloigne pour les anciens demi-finalistes de l’épreuve.

En trois rencontres, l’ASM n’est parvenu à ne prendre qu’un seul point. Les champions de France sont pour le moment derniers de leur groupe et les statistiques ne plaident pas en leur faveur pour la suite de la compétition.


« On va continuer d’espérer même si ce sera compliqué »

D’un point de vue purement arithmétique, la qualification de Monaco est encore possible. Mais il faudrait un concours de circonstances très favorable au club du rocher pour espérer accéder aux huitièmes de finale. Derniers de son groupe, les Monégasques n’ont qu’un point après 3 rencontres alors que le Besiktas en compte 9, Leipzig 4 et le FC Porto 3. 

La deuxième place n’est pas hors de portée, mais pour cela, l’ASM devra réaliser un sans-faute sur ses trois derniers matches, dont deux à l’extérieur. Mais dans les rangs des Champions de France, l’espoir est toujours là comme le confiait l’international Djibril Sidibé : « Tant qu’on peut espérer la qualification, on va continuer d’espérer même si ce sera compliqué. Il faut se concentrer sur ce que l’on sait bien faire, on va se remettre en question. »




Aucun club français n’est parvenu à se qualifier avec 1 point en 3 matches

Malgré l’ouverture du score de Falcao, le club du rocher a concédé deux buts qui rendent la situation des hommes de Jardim très complexe. Au mieux, ils ne peuvent donc obtenir que 10 points, un total qui pourrait ne pas être suffisant pour la qualification en fonction des résultats des autres équipes. 

D’ailleurs, dans l’histoire des clubs français en Ligue des Champions, aucune formation tricolore n’est parvenue à passer la phase de poule en n’ayant obtenu qu’un seul point en 3 matches disputés. L’AS Monaco a encore trois rencontres pour faire mentir les statistiques.