Ligue des Champions : l’équipe type de la première journée

Voir le site Téléfoot

La Pulga en Supercoupe
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-09-14T14:51:22.170Z, mis à jour 2017-09-14T14:51:23.438Z

Le spectacle a été au rendez-vous lors des 16 rencontres de la première journée. Il y a eu 28 buts mardi et 26 mercredi. Au terme de ces rencontres, nous avons établi le onze type de ces matches.

La Ligue des Champions a fait son retour cette semaine avec des matches de très haut niveau. Aux quatre coins de l’Europe, les spectateurs ont profité des belles actions des meilleurs joueurs du continent. Malgré le haut niveau de jeu proposé lors de ces rencontres par l’ensemble des joueurs, voici une proposition du onze type de cette première journée :


Dans les buts : Alisson Becker

Il n’y a eu qu’un seul 0-0 lors de ces 16 matches, et sans aucun doute, Alisson Becker est l’un des grands responsables de ce score nul et vierge. Malgré les attaques répétées des Colchoneros, le portier brésilien a tout repoussé et a permis à l’AS Roma de conserver le point du match nul contre l’Atletico Madrid.



En défense : Moreno, Ramos, Stones et Kimmich

Le point commun de ces quatre joueurs est leur apport offensif lors de leurs matches respectifs. Sur les côtés, Joshua Kimmich semble une évidence, tant il a apporté offensivement (un but, une passe décisive) et défensivement. Le successeur de Lahm prend donc ses marques avec le Bayern en tant que latéral droit. A gauche, le choix se porterait sur Alberto Moreno. Le défenseur de Liverpool a été très actif contre le FC Séville comme en témoigne sa passe décisive pour Firmino. Il s’est aussi créé des occasions et a été un véritable atout pour les Reds.


En défense centrale, John Stones fait probablement l’unanimité avec ses deux buts et son impact dans l’arrière garde des Citizens. A ses côtés, l’Espagnol Sergio Ramos le rejoindrait. Il a inscrit un but remarquable avec le Real, et il n’a pas été réellement inquiété par les offensives de l’Apoel Nicosie.



Au milieu de terrain : Fellaini, Rabiot et Bakayoko

Dans l’entrejeu, le choix se porterait sur Marouane Fellaini. Le Belge est sorti du banc pour remplacer Paul Pogba, blessé au début du match. L’ancien joueur d’Everton a profité de cette opportunité pour ouvrir le score et participer au succès mancunien contre le FC Bale (3-0). 


Avec lui au milieu, nous choisirions deux Français. Adrien Rabiot n’a pas joué le match du PSG dans son intégralité, mais au cours de l’heure de jeu qu’il a joué, il a eu 92% de précision dans ses passes. Impressionnant dans la récupération et dans l’organisation, le jeune gaucher ne cesse d’évoluer. Avec lui le Blues de Chelsea Tiémoué Bakayoko a aussi réalisé une superbe performance. Il a joué les 20 dernières minutes mais cela lui a suffi pour marquer et faire une passe décisive.






En attaque : Cavani, Kane, Messi

C’est incontestablement là que le choix a été le plus dur. Plusieurs attaquants ont marqué à deux reprises, mais Lionel Messi était sans doute un cran au dessus. Auteur d’un doublé contre la Juventus, finaliste l’an dernier, Lionel Messi a presque gagné le match à lui tout seul.


Edinson Cavani a aussi marqué à deux reprises, et a montré tout son impact au sein de l’attaque parisienne. Sa seconde réalisation est d’ailleurs somptueuse reprenant de la tête un centre de Kurzawa dans un angle compliqué.

Le troisième membre de cette attaque aurait pu être Ronaldo, mais Harry Kane semble un choix plus approprié. Le fait qu’il ait su faire la différence contre le Borussia Dortmund le place légèrement devant le Portugais qui était opposé à l’Apoel Nicosie d'un niveau moindre. Le Spurs a inscrit deux buts remarquables dans un angle fermé et a permis à Tottenham de gagner contre le club allemand.