Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : L’incroyable scénario qui qualifierait l’OL pour les huitièmes de finale

Voir le site Téléfoot

Alexandre Lacazette - Lyon
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-11-05T10:02:23.766Z, mis à jour 2015-11-05T10:07:27.701Z

L’Olympique Lyonnais s’est une nouvelle fois incliné en Ligue des Champions face au Zénith Saint-Pétersbourg. Après quatre journées, Lyon est bon dernier avec un seul point. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Lyon peut encore se qualifier.

Après quatre matches de Ligue des Champions cette saison, Lyon ne compte qu’un point dans le groupe H. Et pour cause, la bande à Hubert Fournier avait fait match nul contre la Gantoise 1-1, avant de s’incliner contre Valence 1-0, puis contre le Zénith Saint-Pétersbourg 3-1 puis 2-0. Mercredi soir, ils n'ont pas résisté aux assauts de Dzyuba et Hulk. Malgré cette série noire, l’OL peut encore espérer rallier les huitièmes de finale. Il faudrait pour cela un concours de circonstances incroyable, détaillé par Eurosport.

Réussir ce que personne n’a jamais fait

Avec un point en quatre matches, l’OL peut toujours accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Pour ce faire, Lyon devra réussir ce qu’aucune équipe n’a réussi à faire. La bande à Fournier n’a cependant plus son destin entre ses mains. Les Gones doivent gagner leurs deux dernières rencontres (à Gerland face à la Gantoise, puis à Valence), et espérer un faux pas de l’équipe espagnole sur la pelouse du Zénith. Si Valence perd ou fait match nul chez les Russes, l’OL jouerait la finale pour la deuxième place à Mestalla.



Si Valence s’impose au Zénith, Lyon ne pourra mathématiquement plus terminer à la deuxième place, mais pourrait toujours être reversé en Ligue Europa en fonction du résultat de la Gantoise face au Zénith. En revanche, si l’OL perd face à la Gantoise le 24 novembre prochain ou ne marque pas de but, il serait condamné à terminer à la dernière place du groupe H.

« Assez miraculeux »

Interrogé en conférence de presse après la défaite face au Zénith, Hubert Fournier ne se fait pas trop d’espoir quant à une éventuelle qualification : « Effectivement, c'est assez miraculeux de penser qu'on puisse encore espérer. C'est peut-être un signe du destin, qui sait ? » Corentin Tolisso s’est montré un peu plus optimiste : « Tant que l'objectif des huitièmes de finale reste possible, on va y croire. Mais si ce n'est plus possible, j'espère qu'on se rattachera à cette troisième place. »

En attendant, Lyon peut se concentrer sur la Ligue 1 et la course à la deuxième place.