Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : Lille gâche encore en Turquie !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-28T10:38:00.000Z, mis à jour 2011-09-29T09:12:21.000Z

A l'occasion d'un déplacement périlleux de Ligue des Champions en Turquie Lille n'a pu obtenir qu'un match nul sur la pelouse de Trabzonspor, 1-1. Une mauvaise habitude pour le LOSC de Rudi Garcia.

La saison dernière, Lille avait concédé 13 matches nuls en 38 journées de Ligue 1. Cette saison, en 10 matches, il compte déjà 6 matches nuls (pour 3 victoires et une défaite), en comptant ce match nul en Turquie. Et la manière inquiète.

Même à l'extérieur, même dans une ambiance survoltée et hostile, le LOSC a plus de talent, plus de maitrise, plus de facilité technique que Trabzonspor. Le LOSC ouvre le score à la 30ème minute, par Moussa Sow et sur une superbe ouverture d'Eden Hazard. Mais les nordistes n'arrivent pas à tuer le match (7 tirs seulement sur le match, avec une barre pour Balmont et une occasion en or pour J.Cole), et les Turcs égalisent sur un penalty de Colman, consécutif à une main de Debuchy, à la 75ème.

C'est le 5ème nul consécutif des Lillois, rejoints en fin de match lors de 4 de ces 5 matches. Les joueurs pointent un manque de réussite. Obraniak : « Ca ne tourne pas dans notre sens en ce moment (...) Ils ont une frappe dans le match (ndlr : 5 tirs, 1 seul cadré) et ils marquent, c'est dur ». Balmont : « En ce moment il n'y a pas granc-chose qui tourne pour nous. Ils n'ont pas une frappe cadrée, un penalty, qu'est ce qu'on y peut ? ». Debuchy : « En ce moment, on n'a pas ce petit coup de chance ».


L'entraineur des champions de France a lui aussi livré ses explications après le match: « Je voudrais dire qu'on n'a pas joué sur un terrain digne de la Ligue des Champions. Si on peut parler de terrain car c'était plutôt un champ de patates. Sur cette pelouse, il était très compliqué de mettre de la vitesse et de développer notre jeu ». Sans oublier l'arbitrage : « Je trouve quand même à propos du penalty qu'il y a un manque d'uniformité des décisions sur ce genre d'action ».

Bien sûr, le technicien nordiste a aussi évoqué les forces (la défense) et les faiblesses (l'efficacité) de son équipe ce soir. Et fixé le cap, ambitieux : « Il faut quand même gagner un match rapidement, et, si possible, le prochain contre l'Inter Milan ». Le LOSC pourrait avoir 6 points, il n'en a que 2...