Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : Lille gagnant au tirage ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-26T09:04:00.000Z, mis à jour 2011-08-26T09:08:46.000Z

Le tirage de la phase de poules de Ligue des Champions a sans doute été accueilli avec soulagement à Lille. Le LOSC d'Eden Hazard a hérité d'un groupe accessible, malgré la présence de l'Inter Milan.

Parce qu'il n'est pas (encore) un habitué des joutes Européennes, le LOSC de Rudi Garcia était le club Français le plus exposé à l'occasion de se tirage, puisque placé dans le 3ème chapeau. Mais les nordistes s'en sont bien tirés.

Lille savait qu'il tomberait sur un des cadors du chapeau 1. Et si les dogues ont évité le Barça ou le Real Madrid, ils affronteront tout de même l'Inter de Milan. Le club Italien, qui a remporté la Ligue des Champions en 2010, compte encore parmi les meilleurs clubs européens. S'il a perdu Samuel Eto'o (parti au Daguestan...), l'Inter a enregistré l'arrivée du réputé technicien Gian Piero Gasperini (un adepte du... 4-3-3), et du prometteur Argentin Ricky Alvarez. En attendant Diego Forlan ?

Parce que dans le chapeau 3, Lille pouvait tomber dans le groupe du Milan AC, Villareal, Valence, Naples ou Dortmund. Il n'a hérité « que » du CSKA Moscou et du Trabzonspor. Il ne s'agit pas de noms ronflants, mais de vrais habitués des joutes européennes. Le CSKA avait contrarié l'OM la saison dernière, avec de grands joueurs comme Akinfeev, Honda, Doumbia ou Vagner Love. Trabzonspor, lui, joue cette C1 après l'exclusion de Fenerbahce, et fera office de petit poucet.

Les champions de France en titre se sont exprimés à la suite du tirage. Landreau : « Ce tirage n'est pas simple mais donne de l'espoir. Bien évidemment, l'Inter sera ultra-favorite (...)Mais l'ambition, comme avant le tirage, sera de faire un 8ème de finale ». La capitaine Mavuba : « Ce groupe est l'un des plus abordables. On a plus de chances de se qualifier dans une poule comme celle-ci ». Et Rudi Garcia : « J'aurais préféré éviter une équipe russe ou ukrainienne en raison du voyage. (...)C'est le groupe qui nous est attribué. On va mordre dedans ».

Effectivement, les Lillois devront gérer deux déplacements plutôt périlleux, en Russie (froid, terrain synthétique) comme en Turquie : Trabzonspor n'est pas un enième club d'Istanbul, mais bien le club de Trabzon, bien plus à l'Est, au bord de la mer noire.