Dans l'actualité récente

Ligue des champions: Monaco en demies avec un Mbappé de folie

Voir le site Téléfoot

Monaco groupe joie vs BVB à Louis-II
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-04-20T01:07:59.678Z, mis à jour 2017-04-20T01:23:06.964Z

L'AS Monaco n'a laissé aucun espoir au Borussia Dortmund mercredi, en quart de finale retour de la Ligue des champions. Les Monégasques se sont imposés sans trembler (3-1) avec une nouvelle performance de haute volée de Kylian Mbappé. Les statistiques s'affolent au passage du phénomène. Jusqu'où ira-t-il ?

Quelle prestation ! Apparue émoussée le week-end dernier en Ligue 1 contre Dijon, on craignait que l'enchaînement des matches finisse par faire dérailler l'AS Monaco au pire des moments. La copie rendue mercredi soir à Louis-II balaye ces doutes : les Monégasques ont brillamment validé leur billet pour les demi-finales de la Ligue des champions en battant le Borussia Dortmund (3-1).

Monaco, le grand spécialiste français de la Ligue des champions

En un quart d'heure, l'affaire était quasi pliée pour le club du Rocher, vainqueur dans la Ruhr à l'aller (2-3). Dès la 3e minute, Kylian Mbappé a frappé en ouvrant le score sur une action où, un renard des surfaces, il a puni Roman Bürki qui venait de repousser une lourde frappe de Benjamin Mendy. Puis, Radamel Falcao a placé une tête victorieuse sur un centre de Thomas Lemar (17e). Marco Reus a redonné un bin d'espoir sur un service d'Ousmane Dembélé (48e), mais Valère Germain, 22 secondes après son entrée en jeu, a achevé le BVB sur un nouveau service de Lemar (81e). Et dire que Fabinho était absent !

On connaît donc les quatre meilleures équipes européennes cette saison : l'Atlético de Madrid, le Real Madrid, la Juventus (qui a neutralisé le Barça 0-0 mercredi au Camp Nou) et donc Monaco. Le tirage au sort des demi-finales sera effectué vendredi 21 avril à midi. Pour l'ASM, ce n'est pas une habitude, mais presque : en France, la formation de la principauté est celle qui compte le plus de demi-finales. Monaco a accédé à ce stade de la compétition quatre fois : en 1994, en 1998, en 2004 et donc en 2017. En 1994, l'AC Milan fut trop fort (3-0, demi-finale en un match). En 1998, Monaco s'inclina sur le terrain de la Juve (4-1) et sauva l'honneur au match retour (3-2). Et en 2004, Fernando Morientes, Jérôme Rothen, Ludovic Giuly & cie triomphèrent de Chelsea en s'imposant à domicile (3-1) et en allant faire match nul à Stamford Bridge (2-2). La France attendait un représentant dans le dernier carré depuis l'Olympique lyonnais en 2010.

Mbappé entre déjà dans l'histoire du football à seulement 18 ans et 4 mois

Des quatre demi-finalistes de l'édition 2017, Monaco fait figure de petit Poucet à côté du Real Madrid et ses onze sacres, de l'Atlético de Madrid et ses deux finales en trois ans (2014 et 2016, ainsi qu'en 1974), et de la Juventus, deux fois sacrée et finaliste en 2015. Mais que ces grosses écuries se méfient, car cette ASM a beaucoup de talents, ainsi qu'un jeune footballeur qui est en train de faire trembler la planète foot : Kylian Mbappé bien sûr.

L'attaquant n'a que 18 ans et 4 mois, et malgré un peu de fatigue, il ne s'arrête plus de marquer et de faire souffrir ses adversaires. Ce mercredi, il a montré qu'il savait aussi "se la jouer à la Inzaghi" pour ouvrir le score. Dos au but, il est aussi impliqué dans le but de Falcao. Les statisticiens y perdent leur latin : Mbappé est le plus jeune joueur à atteindre la barre des cinq buts en Ligue des champions. Le Tricolore est également le premier footballeur à inscrire au moins un but dans chacun de ses quatre premiers matches à élimination directe (le 3-5 et le 3-1 contre Manchester City, et le 3-2 et le 3-1 contre le Borussia). Une petite comparaison : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont inscrit leur premier but en C1 respectivement à 18 ans et 4 mois et à 20 ans et 6 mois (en tour préliminaire pour CR7; son premier but en Ligue des champions, sinon, a été marqué alors que le Portugais avait 22 ans et 1 mois !).

A-t-on déjà vu pareil phénomène au même âge ?

Dingue de ballon rond, Kylian Mbappé pense comme un pro. L'ASM est en tête de la Ligue 1, en demi-finale de la Coupe de France, et désormais en demi-finale de la Ligue des champions ? "On va continuer à se remettre en question, voir ce qui n'a pas été aujourd'hui", dit-il à BeIN Sports juste après la victoire ! "Il y a encore deux ou trois choses qu'on peut améliorer. Je pense qu'à certains moments, on subit trop, le bloc est trop bas, donc on subit des occasions et on peut le payer cash. Après on peut pas tout faire mais bon... c'est déjà bien", ajoute-t-il !

D'autres joueurs français ont été vus comme des futures très grandes stars mais ont fini par s'égarer quelque peu. Depuis, il est de coutume de demander à ne pas s'enflammer sur chaque jeune talentueux en train d'éclore, comme si toute cette attente pouvait le faire déjouer. C'est possible. Mais deux remarques. D'abord, Kylian Mbappé semble avoir du plomb dans la tête, et son insouciance et son plaisir de jouer font du bien aux footeux de France. Ensuite : dans l'histoire récente du football, on n'a pas mémoire d'un joueur aussi jeune réalisant de telles performances en Europe. Vite, vite, la suite !