Dans l'actualité récente

Ligue des champions : Monaco tire la Juventus en demi-finales !

Voir le site Téléfoot

EN  DIRECT - AS Monaco-Manchester City (3-1) : ils l'ont fait ! Les Monégasques se qualifient pour les quarts de finale
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-04-21T10:19:30.561Z, mis à jour 2017-04-21T10:51:55.127Z

Le tirage au sort des demi-finales de la Ligue des champions a été effectué ce vendredi 21 avril à Nyon, en Suisse. L'AS Monaco a hérité de la Juventus tandis que le Real Madrid devra en découdre avec l'Atlético de Madrid. Pour Radamel Falcao et les siens, la tâche sera encore une fois rude... mais leurs adversaires ont tout autant à craindre cette équipe monégasque qui bluffe toute l'Europe ces dernières semaines.

Les dés sont jetés ! On connaît les affiches des demi-finales de la Ligue des champions 2016-2017. A midi, ce vendredi 21 avril, le tirage au sort a été effectué comme le veut la coutume à Nyon, en Suisse, au siège de l'UEFA. Ian Rush, légende du football gallois, Les quatre meilleures équipes d'Europe cette saison sont fixées. Voici le programme de ces demi-finales, avec les matches aller les 2 et 3 mai et les matches retour les 9 et 10 mai.

AS Monaco-Juventus


Exceptionnelle face à Manchester City en huitièmes, impériale contre le Borussia Dortmund en quarts, l'AS Monaco n'en reste pas moins l'équipe la moins expérimentée à ce niveau. Mais les performances monégasques, en Ligue 1 comme en Europe, et les prestations de ses pépites comme Kylian Mbappé, Radamel Falcao, Bernardo Silva, Thomas Lemar & cie en font un adversaire redouté. Le tirage au sort a désigné la Juventus comme prochain adversaire de l'ASM. Et nul doute que les Bianconeri ne prennent pas à la légère le club du Rocher.

La Juve n’est pas un bon souvenir pour Monaco. Dans leur histoire, Piémontais et Monégasques se sont retrouvés face-à-face dans deux double-confrontations, à chaque fois en Ligue des champions. La première fois, c’était en avril 1998, au stade des demi-finales. Le match aller à Turin se passa très mal. Alessandro Del Piero, sur un coup franc et deux penalties, s’offrit un triplé, avant d’offrir un quatrième but à Zinedine Zidane. Costinha marqua le seul but de Monaco, donnant à cette défaite un goût légèrement moins amer (4-1). Au retour, l’ASM sauva l’honneur en s’imposant (3-2) avec notamment un but d’un certain Thierry Henry. Mais le parcours de David Trezeguet, Fabien Barthez, Philippe Christanval & cie s’acheva-là.

Monaco et la Juventus se sont affrontés une seconde fois dans un passé beaucoup plus récent. C’était lors des quarts de finale de C1 en 2014-2015. Au match aller, les Bianconeri se sont offert une courte mais précieuse victoire grâce à Arturo Vidal, buteur sur un penalty généreux accordé pour une faute très peu évidente sur Alvaro Morata, qui était en plus hors de la surface. En manque de réussite côté offensif à l’aller, Monaco ne fut pas plus efficace au retour (0-0) et vit une nouvelle fois la qualification lui filer sous le nez.

Cette nouvelle opposition devrait accoucher d’un duel très intéressant. D’une part, il y a les joueurs de la Principauté dont le pouvoir offensif est exceptionnel (12 buts inscrits en huitièmes et en quarts). D’autre part, il y a cette défense turinoise qui n’a encaissé que deux buts depuis le début de la compétition et qui vient de museler le FC Barcelone. Ce qui nous attend : le chasseur Falcao, le phénomène Mbappé, le stratège B. Silva, le feu follet Lemar face aux rocs Bonucci et Chiellini, l’inoxydable D. Alves et le mur Buffon, sans oublier les flèches offensives (Higuain, Dybala, Cuadrado…). On a hâte !

Le match aller sera à Louis-II le mercredi 3 mai et le match retour au Juventus Stadium le mardi 9 mai.

Real Madrid - Atlético de Madrid


Les frères ennemis sont inséparables. Après le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid est la seconde équipe que le Real Madrid a le plus affronté dans son histoire, et vice versa. Matelassiers et Merengue en sont à 176 rencontres dans leur histoire, avec un net avantage pour le Real (95 victoires, 38 nuls et 43 défaites). En Ligue des champions, il y a eu quatre derbies de Madrid, et la tendance est là aussi nettement en faveur du Real.

Le premier épisode remonte à 2013-2014. Et quel scénario ! En finale de la Ligue des champions, le Real Madrid arrache l’égalisation dans les dernières secondes grâce à Sergio Ramos et finit par s’imposer en prolongation (4-1 a.p) pour décrocher la fameuse Decima. En 2014-2015, c’est l’heure des retrouvailles, cette fois en quarts de finale. Après un match nul à l’aller à Vicente-Calderon (0-0), le Real obtient sa qualification à Santiago-Bernabeu sur un but tardif de Javier "Chicharito" Hernandez (1-0). Et le dernier face-à-face, c’était fin mai 2016 avec cette nouvelle finale. Cette fois, les Merengue l’ont emporté aux tirs au but (1-1, 5 tirs au but à 3). L’Atlético veut enfin vaincre la malédiction.

Distancés en Liga espagnole, l'Atlético de Madrid n'a plus que la Ligue des champions pour espérer gagner un titre cette année. Mais le Real a soif de gloire : bien partis pour remporter le titre en championnat (ce qui n'est plus arrivé depuis 2012), les hommes de Zinedine Zidane peuvent rêver à un doublé C1/Liga. La pièce des trophées du Real Madrid est très chargée, mais ce doublé n'a pas été réalisé par le club depuis... 1958 ! Un nouveau derby pour une énième grosse page d'histoire du ballon rond, voilà ce qui nous attend avec ce Real Madrid-Atlético de Madrid.

Le match aller aura lieu à Santiago-Bernabeu le mardi 2 mai et le match retour se tiendra à Vicente-Calderon le mercredi 10 mai.