Ligue des champions: avant Nice-Ajax, comment les clubs français s'en sortent-ils en tours préliminaires ?

Voir le site Téléfoot

RTS14KX1
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-07-26T15:45:33.365Z, mis à jour 2017-07-26T16:03:06.774Z

Pour la première fois de son histoire, l'OGC Nice va goûter à la Ligue des champions avec ce match aller du 3e tour préliminaire face à l'Ajax Amsterdam. Globalement, les clubs français réussissent dans l'antichambre de la C1. Avec quand même quelques couacs, notamment ces dernières années...

Ça y est ! C'est le grand jour pour l'OGC Nice. Ce mercredi 26 juillet, l'Allianz-Riviera va vibrer pour ses Aiglons. Les Niçois vont faire leurs premiers pas en Ligue des champions. En match aller du troisième tour préliminaire, ils vont se mesurer à l'Ajax Amsterdam. Le chemin vers la phase de groupes de la C1 est encore long. S'ils passent l'obstacle néerlandais, les hommes de Lucien Favre auront encore un tour à jouer. Mais cette première qualification est déjà un succès. Et pour aller plus loin, Nice peut s'inspirer de ses prédécesseurs.

1997 : un historique PSG-Steaua Bucarest


Depuis 1997, la France peut engager des clubs en tours préliminaires. La première équipe à s'y être frottée est le PSG, pour une double confrontation entrée dans l'histoire du club. A l'aller, les Parisiens s'inclinent de justesse 2-3 contre le Steaua Bucarest. Mais le champion de Roumanie obtient une victoire 3-0 sur tapis vert car Paris a aligné Laurent Fournier, pourtant suspendu. Le miracle se produit au match retour : déchaînés, les hommes de Luis Fernandez écrasent leurs adversaires 5-0 (4-0 à la mi-temps) avec un triplé de Rai, un but de Marco Simone et un but de Florian Maurice.

Le gros couac lyonnais


L'année suivante, le FC Metz a moins de chance et se fait sortir par le HJK Helsinki (0-1, 1-1). En 1999, le camouflet est terrible pour l'Olympique lyonnais, un club alors en plein essor. Contre toute attente, les Gones se font éliminer par les modestes slovènes du NK Maribor (0-1, 0-2). L'échec est dur à digérer pour l'OL, qui venait de casser sa tirelire pour s'offrir Sonny Anderson (18 millions d'euros).

Les années fastes


Après l'échec de l'OL contre Maribor, les clubs français connaissent plusieurs saisons de réussite au troisième tour de qualification de la Ligue des champions. Mention spéciale pour Lille, novice à ce niveau et encore en deuxième division française deux ans plus tôt, qui se qualifie en 2001 face à Parme. Le club italien, emmené par Fabio Cannavaro, Hidetoshi Nakata, Nestor Sensini et Marco Di Vaio, s'incline à domicile (0-2) et gagne inutilement au retour dans le Nord (1-0).

Jusqu'en 2013, les représentants bleu-blanc-rouge assurent. Seul Monaco face au Betis Seville en 2005 (0-1, 2-2) et Toulouse contre Liverpool en 2007 (0-1, 0-4) se font sortir. Ces saisons-là, la France ne compte alors que deux représentants en phase de groupes.

Les deux tours font mal


Depuis 2013, en raison d'une chute au coefficient UEFA, les clubs français doivent passer deux tours : le troisième tour préliminaire (match aller-retour), puis un tour de barrages (match aller-retour). Et là, l'affaire est plus compliquée. En 2013-2014, l'OL passe le troisième tour face au Grasshopper Zurich mais s'incline en barrages contre la Real Sociedad d'Antoine Griezmann. En 2014-2015, Lille l'emporte également au troisième tour contre le Grasshopper Zurich mais ne peut rien contre le FC Porto en barrages. Et en 2015-2016, l'AS Monaco piétine les Young Boys de Berne mais échoue ensuite contre Valence.

Les Monégasques ont inversé la tendance l'an dernier. Les hommes de Leonardo Jardim ont d'abord éliminé Fenerbahçe au troisième tour. Puis, ils se sont offert leur billet pour la phase de groupes en domptant Villarreal en barrages. C'est l'exemple à suivre pour l'OGC Nice. D'abord, il faut parvenir à renverser l'Ajax, finaliste de la dernière Ligue Europa. S'ils y parviennent, les Aiglons auront encore un gros défi en barrages. Mais s'ils continuent sur les mêmes bases que leur dernière saison en Ligue 1, le rêve est permis.