Ligue des Champions : Nice devra se surpasser face à Naples

Voir le site Téléfoot

PSG-Nice (2-2) : Lucien Favre, l'entraîneur niçois, refait le match (et pense que 'tout était là pour gagner')
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-08-16T08:36:29.581Z, mis à jour 2017-08-16T08:40:16.796Z

Pour le match des barrages de la Ligue des Champions, l’OGC Nice se déplace à Naples. Après avoir éliminé l’Ajax , les Aiglons vont devoir faire face à une autre grande équipe européenne.

Décidément, les Niçois n’ont pas de chance au tirage. Certes, il était probable que l’adversaire qu’ils allaient affronter lors des barrages serait difficile, mais Naples est l’une des pires options pour les hommes de Lucien Favre. Et tout comme face à l’Ajax, les Niçois vont devoir se sublimer pour se qualifier. Mais il faudra le faire sans plusieurs joueurs clés, ce qui risque de compliquer la tâche des Azuréens.


Sans Balotelli, Sneijder et Srarfi

Ils seront 21 à se déplacer à Naples pour le match aller des barrages. Mais le groupe convoqué ne compte pas la dernière recrue Wesley Sneijder. Le Néerlandais est encore trop juste, lui qui est à court de compétition. L'ancien Intériste n'a plus disputé le moindre match depuis deux mois, et s'entrainait seul avec un préparateur physique aux Pays-Bas depuis quelques semaines. Lucien Favre n'a donc pas voulu anticiper son retour à la compétition.

Le constat est le même pour Mario Balotelli pour qui l'entraîneur des Aiglons ne veut pas se précipiter. Il préfère compter sur son attaquant italien lorsqu'il sera remis à 100%, et pourquoi pas dès le match retour. "Super Mario" se remet de sa blessure aux ischio- jambiers et continue de s'entrainer seul. Quant à Bassem Srarfi, il ressent une douleur consécutive à un coup pris en championnat contre Troyes et manquera lui aussi à l'appel.




Naples, invaincu depuis mars 2017 !

Il faudra montrer un autre visage que celui affiché en Ligue 1, où les Azuréens ne sont inclinés pour leurs deux sorties en championnat, contre Troyes donc (1-2) mais aussi à Saint-Etienne (1-0). La préparation estivale et le troisième tour préliminaire expliquent peut-être les difficultés des Niçois en Ligue 1. Mais face à Naples, ils ne pourront pas commettre les mêmes erreurs. Maurizio Sarri est en effet à la tête d'une l'une des plus belles formations d'Europe avec un jeu offensif de toute beauté. Troisième de Serie A, les Napolitains sont invaincus en match officiel depuis le 7 mars 2017 ! C'était lors du huitième de finale retour face aux futurs champions d'Europe madrilènes.

Meilleure attaque de Serie A l’an passé (94 buts inscrits), ils possèdent un effectif très dangereux, comme l'a souligné Lucien Favre en conférence de presse ce mardi : « C'est un autre calibre, une grosse équipe. On a beaucoup regardé Naples, leur 4-3-3, leur jeu à une touche, leur regroupement défensif très compact, mais il faut surtout qu'on se concentre sur nos qualités. Ça va être un match extrêmement difficile, ils ont beaucoup de vitesse, ils sont très bons dans les un contre un, dans les transitions. Il y a très peu de points faibles, mais toutes les équipes au monde en ont. » A l'OGC Nice d'exploiter ces failles ce mercredi soir. 


Découvrez les légendes qui marqué l'histoire de l'OGC Nice :