Ligue des Champions : Ce Paris peut aller très loin

Voir le site Téléfoot

RTX3GOTB
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-09-28T08:02:41.468Z, mis à jour 2017-09-28T08:02:43.126Z

Pour son premier grand test de la saison, le PSG a disposé du Bayern Munich au Parc des Princes. Emmenés par Neymar, Dani Alves et Mbappé, les Parisiens confirment leurs ambitions avec ce succès.

Même s’il est encore tôt dans la saison, le coup de force réussi par le PSG contre le Bayern permet de démontrer la valeur du club de la capitale au niveau européen. Vainqueurs 3-0 des Champions d’Allemagne, les hommes d’Unai Emery font mieux que prendre seul la tête de leur groupe… Les Parisiens envoient aussi un message à toute l’Europe quant à leurs possibilités de parcours en Ligue des Champions.


Le Parc des Trois Princes

Pour le choc du groupe B contre le Bayern, le PSG a prouvé sa valeur, emmené tout comme contre le Celtic par ses trois stars de l’attaque. Dès le début de la rencontre, Neymar faisait jouer sa vitesse pour se jouer de la défense bavaroise. Le Brésilien décalait son compatriote Dani Alves sur le flanc droit de la surface qui ouvrait le score (1-0, 2ème). A la demi-heure de jeu, Cavani inscrivait à son tour un superbe but, bien servi par Mbappé (2-0, 31ème).

Les accélérations des trois attaquants parisiens ont fait a différence, et ont mis en danger les Munichois comme à l’exemple de cette action de la MCN à la 37ème où Mbappé déborde Sulle pour servir Neymar qui remise pour Cavani dont la frappe du gauche est sorti par Ulreich. La complicité du Brésilien, de l’Uruguayen et du Français a été la clé dans la victoire du PSG sur le Bayern, mais cela n’a pas été le seul élément déterminant dans ce net succès.




L’éclair de génie de Kylian Mbappé

A la mi-temps, Carlo Ancelotti a modifié sa formation, lui qui au coup d’envoi avait laissé Robben, Ribéry et Coman sur le banc. L’ancien parisien est rentré à la pause et a apporté sa vitesse et sa technique, mais cela n’a pas suffi même si le Bayern a été plus dangereux grâce à lui. Paris inscrira un 3ème but par Neymar, mais sur l’action, c’est surtout le talent de Mbappé a ébloui le Parc. Dans tous les bons coups l’International français dans la surface a mystifié Alaba d’une feinte de frappe somptueuse qui a laissé sur place le latéral autrichien. Sa frappe repoussée a ensuite permis à Neymar de sceller le score (3-0, 62ème)




Parole à la défense

Mais il serait réducteur de ne parler que des offensives du PSG. Pendant la première heure de jeu, le Bayern a eu le ballon (près de 65% de possession) mais les joueurs d’Unai Emery n’ont pas flanché. Opérant sur contre-attaque, Paris a dû travailler sans ballon, mais le club a montré qu’il savait très bien défendre, même face à aux Champions d’Allemagne. C’est aussi la marque des grandes équipes, savoir gagner sans dominer son adversaire dans tous les compartiments de jeu. Mercredi soir, Paris a été solide, patient et efficace.


Areola a également effectué un match parfait, très à l’aise dans le jeu aérien et décisif à plusieurs reprises, notamment sur une superbe demi-volée de Javi Martinez peu après le quart d’heure de jeu. Sur les 10 derniers matches des vice-champions de France, le PSG n’a pris que 4 buts. Comme quoi ce Paris est bon dans tous les domaines. C’est ce qu’il lui faudra s’il veut aller loin dans la compétition.