Ligue des champions - Porté par un extraordinaire Ronaldo, le Real a écrasé l'Atlético

Large vainqueur de l'Atlético de Madrid (3-0), mardi soir à Santiago-Bernabeu, en demi-finale aller de la Ligue des champions, le Real Madrid a fait un grand pas vers la finale de la C1. Auteur d'un triplé, Cristiano Ronaldo, une nouvelle fois exceptionnel, a porté les siens.

Le compte-rendu : La démonstration du Real, un Ronaldo stratosphérique

C'était une soirée à sens unique. Large vainqueur de l'Atlético de Madrid (3-0), en demi-finale aller de Ligue des champions, mardi soir au Santiago-Bernabeu,le Real Madrid a fait un immense pas vers la finale de la C1. Sauf improbable retournement de situation au Vicente-Calderon, mercredi prochain, le club merengue devrait être de la partie à Cardiff. Il faudra un tremblement de terre pour que l'issue de cette première demie de la C1 change de visage. Vu l'écart entre les deux équipes madrilènes, peu probable de miser toutes ses pesetas sur ce scénario.


Un Real maître des événements

Largement supérieur à un Atlético très décevant et trop juste dans les secteurs du jeupour faire le match, le tenant du titre a réalisé une prestation aboutie qui a une nouvelle fois démontré sa capacité à être au rendez-vous lors du printemps européen. Largement supérieure lors du premier acte, l'équipe dirigée par Zinedine Zidane a posé la première pierre de son succès après seulement dix minutes de jeu (1-0, 10e) avant de contrôler les événements.

Elle a ensuite porté l'estocade à l'approche du dernier quart d'heure quand l'Atléti, incapable d'être dangereux au Bernabeu mardi soir,s'est effondré physiquement. Hormis un face-à-face perdu par Kevin Gameiro face à Keylor Navas, jamais les Colchoneros, stériles, n'ont réussi à se montrer dangereux.

Un Ronaldo supersonique

Attendu au tournant après avoir fait exploser leBayern, Cristiano Ronaldo a à nouveau été l'homme de la rencontre. Auteur d'un nouveau triplé, comme cela avait été déjà le cas face aux Bavarois, en quart de finale retour, le Portugais a plus que jamais démontré son potentiel de destruction massive et porté son total de buts dans la compétitionà 10.

Avant d'affronter le Bayern, le N.7 du Real Madrid n'avait marqué que deux petits buts, c'est dire la portée de son exploit. De par sa prestation, équilibrée et collective, et son réalisme froid devant le but, le champion d'Europe 2016a été exceptionnel. Le Real, lui, a été immense.


ILS ONT DIT


Zinedine Zidane (Real Madrid -


Vidéos associées

News associées