Dans l'actualité récente

Ligue des Champions - PSG : face à Chelsea, « tout le monde nous prédisait le pire il y a un an »

Voir le site Téléfoot

David Luiz (PSG)
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-12-14T13:15:20.563Z, mis à jour 2015-12-14T13:44:20.331Z

Comme l’an dernier, le PSG affrontera Chelsea pour le compte des huitièmes de finale de Ligue des Champions. Si le rapport de force a l’air inversé, le club de la capitale ne veut pas partir favori.

Le PSG a hérité pour la deuxième fois de rang de Chelsea en huitièmes de finale de la Ligue des Champions et ce sera même la troisième confrontation en autant de saisons si on ajoute les quarts de 2013/2014. Contrairement à l’année dernière, les Parisiens sont en position de force, galvanisés autant par leur niveau de jeu depuis août que par leur qualification obtenue à Stamford Bridge en mars dernier. Mais Olivier Létang, directeur sportif du PSG, préfère rester prudent face à la troupe de Mourinho. 

PSG : Blanc, la nouvelle dimension


« Un classique »

PSG-Chelsea est devenu une sorte de classique dans le paysage de la Ligue des Champions, un rendez-vous annuel qui arrangeait José Mourinho il y a quelques mois mais qu’il aurait préféré éviter aujourd’hui. Olivier Létang l’a souligné. « Je pense que tout le monde est maintenant habitué à ce que l’on peut considérer un classique en Ligue des Champions puisque c’est la troisième année que nous jouons contre Chelsea. Comme vous le savez, notre Président l’a rappelé hier, notre objectif c’est d’aller très loin dans cette compétition et c’est un adversaire difficile, coriace, mais on va se préparer au mieux pour ces deux échéances. » 

« Les dynamiques sont faites aussi pour s’inverser »

 Après le tirage de la saison 2014/2015, on prédisait l’enfer au PSG face à un Chelsea qui régnait alors sur la Premier League. Aujourd’hui, c’est le PSG qui est prophète en son pays et, surtout, les Blues sont à la peine dans leur championnat, englués à une seizième place qui ne correspond pas à leur standing. Mais les Parisiens ne veulent pas sous-estimer leurs adversaires, d’autant que février est encore loin. 


« On est repartis sur une nouvelle compétition et si vous vous rappelez l’an dernier, les dynamiques étaient inversées puisque Chelsea était un véritable épouvantail pendant la première partie de saison. On a vécu un mois de décembre qui était un peu compliqué. Tout le monde nous prédisait le pire il y a un an quand il y a eu le tirage au sort. Les dynamiques sont faites aussi pour s’inverser. On a deux mois et demi pour se préparer. Nous avons deux moi et demi pour être prêts pour cette échéance très importante. »

Revivez l'exploit du PSG face à Chelsea la saison dernière :


Le PSG s’attend à des matches compliqués

Olivier Létang préfère rendre hommage à l’expérience de Chelsea, vainqueur en 2012/2013, plutôt que de tirer des hypothèses sur sa méforme actuelle. Il s’attend à « une double confrontation difficile » et explique qu’il faudra être « prêt » pour « aller loin dans la compétition ». Le premier round se tiendra le 16 février prochain, au Parc des Princes.