Dans l'actualité récente

Ligue des champions : Real Madrid contre le Napoli, le Bayern face à Arsenal… le programme complet des huitièmes de finale !

Voir le site Téléfoot

Gareth Bale - Real Madrid
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-12-12T11:42:53.875Z, mis à jour 2016-12-12T11:51:10.277Z

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions a livré son verdict à Nyon. Outre les affiches Monaco-Manchester City et PSG-Barcelone, les boules ont accouché d’affiches très alléchantes, notamment entre le Real et Naples et entre le Bayern et Arsenal.

C’est fait ! On connaît la suite du programme de la Ligue des champions 2016-2017. Ce lundi 12 novembre, l’ancien international néerlandais Ruud Gullit a procédé au tirage au sort des huitièmes de finale de la plus belles des compétitions européennes. Et le Ballon d’or 1987 a eu la main lourde pour les clubs français.

La patate chaude Barça et le géant City pour Paris et Monaco

Le PSG, deuxième de sa poule, a hérité de l’un des épouvantails avec le FC Barcelone. Les Catalans, bourreaux des Parisiens en 2013 et en 2015 en quarts, se dressent à nouveau sur la route de club de la capitale, cette fois dès les huitièmes. L’armada blaugrana, emmenée par le trio infernal Messi-Suarez-Neymar, va être un sacré morceau pour les hommes d’Unai Emery. Patrick Kluivert, le directeur du football parisien et ancien attaquant du Barça, a conscience du défi qui se présente. Mais au micro de beIN Sports, il se dit persuadé que du côté de la Catalogne, on sait que « ce n’est pas un match gagné » car il y a « de grandes qualités » dans les rangs parisiens.

Monaco, de son côté, n’a pas été particulièrement épargné malgré sa première place obtenue en phase de poules. Les Monégasques vont se mesurer à Manchester City, qui élimina le PSG la saison dernière en quarts et tomba au stade des demies contre le Real Madrid, futur vainqueur. Une différence toutefois : les Citizens sont désormais dirigés par Pep Guardiola. Le tirage aurait pu être un peu plus clément pour l’ASM. Mais la force dégagée par l’équipe de Leonardo Jardim suscite quelques espoirs.

La poisse d’Arsenal, le danger pour le Real ?

Arsenal peut rire jaune. Les Gunners étaient en droit d’espérer une affiche un brin abordable pour les huitièmes de finale, après avoir terminés premiers de la poule A devant Paris. Les boules en ont décidé autrement : Arsène Wenger et les siens vont affronter le Bayern Munich, un autre cador candidat à la victoire. La saison dernière, les deux équipes étaient dans la même poule : Arsenal remporta la première manche (2-0) mais s’écroula au retour (5-1).

Le Real Madrid, champion d’Europe en titre, devra se méfier de Naples. Les Italiens ne sont pas des habitués des grandes joutes européennes, mais ils joueront crânement leur chance face à l’équipe de Zinedine Zidane. Benfica devra répondre à la puissance offensive du Borussia Dortmund, qui a eu le mérite de terminer devant les Merengue lors de la phase de poules.

L’Atlético de Madrid, finaliste la saison dernière, a également rendez-vous en Allemagne avec le Bayer Leverkusen. La Juventus devra se méfier de Porto, un adversaire jamais évident à gérer en Ligue des champions. Enfin, le petit Poucet Leicester a tiré l’équipe a priori la plus abordable pour lui avec Séville.

Toutes les affiches

Monaco-Manchester City

Real Madrid-Naples

Benfica-Borussia Dortmund

Bayern Munich-Arsenal

Porto-Juventus

Bayer Leverkusen-Atlético de Madrid

PSG-FC Barcelone

Séville-Leicester