Ligue des Champions : ce que la réforme signifie

Voir le site Téléfoot

error
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-03-01T16:23:46.772Z, mis à jour 2018-03-01T16:30:22.184Z

Dernièrement, l’UEFA a validé l’adoption de la réforme de la Ligue des Champions à partir de la saison 2018-2019. Deux grosses modifications apparaissent au niveau des qualifications et des horaires.

Amoureux du football, faites bien attention, la réforme dont l’on va vous parler risque de vous affecter. Pour ceux et celles qui depuis des années se préparaient les mardi et mercredi soir à 20h45 pour assister aux rencontres de Ligue des Champions, il y aura des changements à prévoir dans vos emplois du temps et vos habitudes. Et en parallèle, les clubs des grands championnats se voient attribuer plusieurs avantages.


Des rencontres à 18h55 et 21h

La Ligue des Champions va donc prendre exemple sur sa petite sœur la Ligue Europa. Pour la C3, les rencontres se disputent en fin d’après-midi à 19h puis à 21h05. Pour la reine des compétitions des clubs, les horaires seront sensiblement les mêmes avec des coups d’envoi à 18h55 puis à 21h00.

Cela implique la possibilité de suivre plus de rencontres lors du premier tour, mais si l’on suit les directives données par l’UEFA en novembre, lors du premier tour, seulement deux matches devraient avoir lieu en fin de journée, et les 6 autres en soirée. Cependant en fin 2017 les dirigeants de l'UEFA précisaient que ces nouveaux horaires ne devaient concerner les rencontres que jusqu’aux huitièmes de finale inclus.



De 22 à 26 qualifiés directement

Jusqu’à cette saison 22 équipes étaient qualifiées directement pour la phase de groupe de la Ligue des Champions. Les 10 dernières places revenant aux formations passées par les phases de qualifications, ce qui permettait d’avoir 32 clubs répartis dans 8 groupes de 4. A présent il y a aura 26 formations directement qualifiées, les 4 places supplémentaires étant attribuées aux équipes des 4 grands championnats finissants à la 4ème place. Autrement dit, les 4èmes de Premier League, Liga, Bundesliga et Serie A intègreront directement les phases de groupe sans passer par le tour préliminaire comme cette année par exemple.



Et la Ligue 1 dans tout ça ?

Actuellement, les deux premiers sont directement qualifiés pour la phase de groupe. A priori, il ne devrait pas y avoir de changement, sauf dans un cas bien particulier. Rappelons tout d'abord que l’équipe qui gagne la C3 est qualifiée pour la C1 l’année suivante. Si le vainqueur de la Ligue Europa 2018 était par contre déjà qualifié par l’intermédiaire de son championnat pour la Ligue des Champions, cela libèrerait une place… qui reviendrait au pays classé 5ème à l’indice UEFA.

Au jour d’aujourd’hui, c’est la France et dans ce cas. Donc si par exemple l'Atletico Madrid remportait la Ligue Europa et était qualifié pour la C1 en terminant 2ème de Liga, le troisième de L1 serait alors directement qualifié pour la Ligue des Champions. Le cas de figure est le même si jamais Lyon ou Marseille gagnait la Ligue Europa (cela libérerait une autre place qualificative en C1 pour un club de Ligue 1). Autre avantage pour la France de conserver cette 5ème place à l’indice UEFA, c’est que nous pourrions avoir un représentant supplémentaire qualifié pour les phases de groupe de la Ligue Europa (deux équipes contre une actuellement).


RTX3HQUH


bordeaux