Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : retour crucial pour Lyon, Arsenal, Benfica

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-24T14:49:00.000Z, mis à jour 2011-08-24T14:54:08.000Z

Les derniers matches retour des barrages de la Ligue des Champions se disputent ce mercredi. Des matches à l'enjeu énorme pour Lyon, Arsenal, Benfica, mais aussi l'Udinese ou Copenhague...

Dans le football moderne, la Ligue des Champions (C1) a complètement phagocyté les anciennes compétitions. La Coupe des Coupes (C2) a été supprimée, l'Europa Ligue (C3) n'a plus le même prestige, et même la Coupe du Monde semble pâlir...

A son arrivée à la tête de l'UEFA début 2007, Michel Platini avait promis d'œuvrer pour un football plus juste, équilibré, laissant sa chance aux petites nations. C'est dans ce sens qu'il a réformé les barrages de C1 : le système de têtes de série a changé, et les clubs champions n'affrontent plus ceux ayant obtenu des accessits dans des championnats plus huppés. Les barrages sont donc devenus un vrai obstacle sur la route de la Ligue des Champions.

Un obstacle d'envergure pour l'Olympique Lyonnais, 3ème du dernier championnat de France, puisqu'il affronte le Rubin Kazan. Au match aller, Lyon a brillé, remportant le match 3-1 malgré de nombreuses occasions ratées. Malgré cette avance, rien n'est joué puisque le match décisif se dispute en Russie (et au Tatarstan, très à l'Est), et qu'un score de 2-0 éliminerait les Lyonnais. Une élimination qui serait catastrophique pour le club de Jean-Michel Aulas, le manque à gagner serait de 20M€.

Dans la soirée (les Lyonnais jouent en fin d'après-midi), les yeux de l'Europe seront braqués sur le Frioul, où l'Udinese tentera de priver Arsenal de la phase de poules de C1. Ce serait une première pour Arsène Wenger, au club depuis 1996. Wenger mis en difficulté par les départs de Fabregas puis Nasri et la blessure de Jack Wilshere. Di Natale, Isla ou Barreto donneront de nouvelles sueurs froides à Arsenal, qui n'a remporté le match aller que 1 à 0.

Dans les autres matches de la soirée, Benfica tentera de faire la décision à domicile (après un 2-2 favorable à Twente), Victoria Plzen de confirmer son exploit de l'aller à Copenhague (victoire 1-3), et Sturm Graz (Autriche) d'éliminer BATE (Biélorussie) après un match nul 1-1 à domicile.