Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : Schalke 04 ne fait pas le poids

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2011-04-27T17:05:00.000Z, mis à jour 2011-04-27T18:00:39.000Z

Dominé dans tous les compartiments du jeu mardi soir en demi-finale aller de la Ligue des Champions, Schalke 04 n'a pas fait le poids face à Manchester United.

Après une domination outrageuse mais stérile pendant plus d'une heure de jeu, Manchester United a finalement écrasé Schalke 04 en trois minutes. Giggs et Rooney ont logiquement éteint la Veltins-Arena.


Le public de Gelsenkirchen a assisté en première période à une véritable démonstration mancunienne. Etouffés au milieu de terrain, inexistants en attaque, fébriles en défense, les joueurs de Ralf Rangnick n'ont pas vu le jour. Ce n'était pas le tombeur du champion d'Europe en titre mardi soir, mais bel et bien le 10e de la Bundesliga, qui affrontait le leader incontesté de la Premier League. Le 0-0 à la mi-temps n'était dû qu'aux parades de Neuer.


Le jeune gardien de Schalke 04 a eu beau réaliser un festival, se transformant souvent en Superman pour sauver les siens, il ne pouvait pas tout arrêter. Au retour des vestiaires, même si MU s'est paradoxalement créé moins d'occasions, c'est tout à fait logiquement que le talentueux Neuer a dû s'incliner face à Giggs (67e) puis Rooney (69e). A 2-0, les Red Devils en ont gardé sous le pied, même si Evra est passé à deux centimètres de triplé la mise (87e).


Vu le spectacle proposé à la Veltins-Arena, le match retour ressemble fortement à une simple formalité pour Manchester United. Le score mais surtout la manière avec laquelle les hommes d'Alex Ferguson ont maîtrisé cette rencontre ne laissent que peu de place au doute. Côté Schalke 04, Nicolas Plestan, interrogé au micro de Canal+, semblait conscient de la mission quasi impossible qui attend ses coéquipiers à Old Trafford, même si « il reste encore un match. »

Un match pour tenter de montrer autre chose que cette équipe totalement dépassée par l'évènement vue mardi soir à la Veltins-Arena.