Ligue des Champions : Thiago Motta trop juste pour le choc entre le PSG et le Real Madrid

Voir le site Téléfoot

RTS1E4ST
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-02-11T09:01:54.137Z, mis à jour 2018-02-11T09:01:54.480Z

Unai Emery a annoncé que Thiago Motta ne sera pas prêt pour le choc face au Real Madrid. Il sera remplacé par Lassana Diarra, Giovani Lo Celso ou Adrien Rabiot.

Après la victoire du PSG sur la pelouse de Toulouse, Unai Emery a annoncé que Thiago Motta sera trop juste pour tenir sa place lors du choc face au Real Madrid en Ligue des Champions. Le milieu de terrain n'était pas dans le groupe ce week-end.

Sans Thiago Motta

Blessé depuis janvier et le match de Coupe de France face à Rennes, Thiago Motta n'a joué qu'une grosse vingtaine de minutes en 2018. A court de forme et de rythme, l'Italien ne sera pas en mesure de disputer le match contre le Real Madrid, a annoncé son entraîneur Unai Emery. "Thiago Motta est un joueur très important. Il a joué quelque minutes à Sochaux (en Coupe de France) mais pour le match de mercredi, j'ai parlé avec lui, c'est trop tôt avec l'intensité que va demander le match. Il se prépare pour retrouver le rythme. Beaucoup de matches vont arriver et nous aurons besoin de lui" explique le coach du PSG, sous-entendant que Thiago Motta sera prêt pour les échéances d'après (dont le huitième de finale retour).

Un coup dur

Il aurait de toute façon était un peu suicidaire de lancer Thiago Motta face au Real Madrid après une si longue absence. Ceci étant, son expérience du plus haut niveau fera défaut alors que le milieu de terrain madrilène reste le point fort du double champion d'Europe en titre. Recruté cet hiver pour suppléer l'Italien, Lassana Diarra postule à ce rôle de sentinelle qui pose problème au PSG, même si Adrien Rabiot et Giovani Lo Celso peuvent également y prétendre. Unai Emery a encore trois jours devant lui pour peser le pour et le contre.

Le Real est prêt

En tout cas, on peut s'attendre à une joute digne des plus grandes finales de la compétition entre un PSG qui réalise un quasi sans faute jusque là et un Real qui doute mais reste l'une des plus grandes équipes d'Europe. D'autant que les Merengue ont fait le plein de confiance ce week-end en étrillant la Real Sociedad chez eux, grâce notamment à un triplé et une passe décisive de Cristiano Ronaldo. "C'est de bon augure pour mercredi, pour nous et pour toute l'équipe" en est venu à dire Zinédine Zidane. J-3.