Dans l'actualité récente

Ligue des Champions : un groupe piège pour l'OM

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-26T11:59:00.000Z, mis à jour 2011-08-26T12:06:41.000Z

Marseille attendait le tirage de la phase de poules de Ligue des Champions avec imaptience.L'OM de Didier Deschamps a hérité d'un groupe très dense avec Arsenal, l'Olympiakos et le Borussia Dortmund.

Parce que l'Olympique de Marseille a gagné la Ligue des Champions en 1993, parce qu'il disputé deux finales de C1 et 2 finales de C3, les supporters phocéens aiment les joutes Européennes plus que tout.




Au premier abord, l'OM peut s'estimer heureux : il a hérité de la tête de série la plus faible sur le papier. Arsenal a en effet perdu deux de ses meilleurs joueurs cet été, Fabregas et Nasri, sans les avoir remplacés (pour l'instant). Mais si Arsenal est en danger face aux gros bras de Premier League, il dispose encore d'éléments de classe mondiale (Vermaelen, Archavin, Van Persie), et de jeunes qui ne demandent qu'à briller aux yeux de l'Europe : Wilshere, Ramsey, Frimpong, Oxlade-Chamberlain...




2 épouvantails émergeaient du 4ème chapeau : Naples et le Borussia Dortmund. Et ce sont les phocéens qui devront affronter le brillant champion d'Allemagne en titre, qui a conservé ses meilleurs éléments (sauf Sahin, parti au Real Madrid) : Subotic, Hummels, Barrios ou la petite perle Götze. Le 3ème larron, l'Olympiakos, est tout de même champion de Grèce, et fait figure d'outsider dans un groupe particulièrement homogène. Mirallas, Zaïri et Modesto reviendront au Vélodrome.





L'entraineur marseillais a donné son avis sur le tirage à OMtv : « J'aurais plus eu le sourire sans Dortmund. C'est un groupe très homogène. Tout peut arriver. C'est jouable pour tout le monde. Et l'ordre des matches aura son importance. Gagner le premier match est toujours important. Optimiste ? Il faut l'être, et avoir de l'ambition pour nous qualifier pour la 2eme année consécutive en 8emes de finale ». Après avoir atteint la finale avec Monaco en 2004, on sait DD ambitieux en C1...




Marseille se déplacera, lors de la dernière journée, au mythique Westfallenstadion de Dortmund (plus grosse affluence d'Europe). Deschamps ne néglige pas l'Olympiakos: « La réception en Grèce sera très très chaude. Je peux en parler car nous étions allés là-bas avec Monaco. Ce n'est jamais facile. Mais ils auront ensuite eux-aussi un déplacement volcanique au Vélodrome où nos 40 000 feront du bruit comme 60 000 ». Les 60 000 supporters d'Arsenal devront eux aussi se mettre au diapason.


Marseille débutera son parcours en Ligue des Champions le 13 septembre, à Athènes. Avec dans un coin de la tête la finale de mai, qui se disputera à Munich, là où Deschamps joueur avait soulevé le trophée en 1993...